Facteurs moleculaires impliques dans la formation du derme dorsal chez l'embryon de poulet

par MARIA ISABEL OLIVERA MARTINEZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de DANIELLE DHOUAILLY.

Soutenue en 2000

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le developpement de la peau des vertebres amniotes requiert la formation d'un derme inducteur de phaneres (ecailles, plumes, poils). L'etude de deux poulets mutants presentant une absence de phaneres a montre que chez le mutant scaleless, le derme devient deficient lors de la derniere etape de sa morphogenese, par absence d'un signal epidermique de type fgf, alors que chez le mutant ottawa naked, la formation du derme est affectee a un stade precoce. Les premieres etapes de la formation du derme ont ete etudiees chez l'embryon sauvage dans le cas du derme dorsal qui provient des somites (mauger, 1972). Des chimeres caille/poulet ont montre que le derme dorsal derive en totalite du somite median, qui est determine par des signaux issus des organes axiaux (tube neural et notochorde). L'excision de ces derniers et la greffe de cellules transformees pour produire differents facteurs ont montre que le derme dorsal se forme sous l'influence de wnt-1 issu du tube neural dorsal, ce qui confirme son origine somitique mediane. Dans une etape ulterieure de la differenciation du somite, deux populations cellulaires ont ete identifiees dans le dermomyotome median, donnant naissance a deux regions distinctes du mesenchyme dorsal predermique. Une premiere dans la levre mediodorsale exprime wnt-11 et produit des cellules qui migrent en direction de l'axe du corps. Une deuxieme dans le dermomyotome central exprime en-1 et se desaggrege sous l'ectoderme. Nos resultats confirment l'activation de l'expression de wnt-11 par wnt-1 (marcelle et. , 1997), et montrent que celle d'en-1 depend d'un signal ectodermique. En fait les deux populations du derme dorsal ont une origine commune, la levre mediodorsale, qui donne naissance au dermomytome central (denetclaw et ordahl, 2000). La levre mediodorsale, a l'origine des precurseurs dermiques ainsi que de ceux des muscles epaxiaux, est donc au moins bipotentielle et le terme de dermatome ne correspond pas a une unite morphologique distincte.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 209 p.
  • Annexes : 102 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.