Etude de l'expression de plusieurs constituants du systeme oxphos mitochondrial

par HERVE DUBORJAL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JEAN PAUL ISSARTEL.

Soutenue en 2000

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'adenosine triphosphate est essentiellement synthetise au sein de la mitochondrie grace au fonctionnement de la chaine d'oxydation phosphorylante mitochondriale. Cet ensemble enzymatique est localisee au niveau de la membrane interne des mitochondries et se compose de 5 complexes : la nadh-ubiquinone oxydoreductase ou complexe i ; la succinate deshydrogenase ou complexe ii ; l'ubiquinone cytochrome c reductase ou complexe iii ; la cytochrome c oxydase ou complexe iv et l'atp synthase ou complexe v. Excepte le cx ii, les complexes enzymatiques de la chaine d'oxydation phosphorylante presentent la particularite d'etre codes par le genome nucleaire et le genome mitochondrial. Le travail presente dans cette these porte sur l'expression de ces deux genomes en fonction des besoins energetiques tissulaires ainsi qu'au cours de la senescence replicative et d'un stress oxydatif. L'analyse par rt-pcr quantitative a montre qu'il existe une difference d'abondance inter-genomique et inter-complexe. Les resultats indiquent egalement que les stchiometries entre les differents transcrits qu'ils appartiennent ou non a un meme complexe sont stables au sein des differents tissus etudies. Une analyse originale de rt-pcr semi-quantitative en multiplexe a ete mise au point afin d'apprecier les variations d'expression des genes du systeme oxphos. Les differentes analyses effectuees ont montre que la transcription mitochondriale etait diminuee de pres de 50% lors d'une peroxydation lipidique et que cet affaiblissement de la proportion des transcrits mitochondriaux etait associe a une abolition du y mitochondrial. L'analyse par les multiplexes a egalement montre qu'au cours de la senescence replicative, l'expression des genes du systeme oxphos n'evolue pas. Une analyse effectuee par micro-arrays a montre que les taux de plusieurs transcrits impliques dans l'avancee du cycle cellulaire etaient fortement diminues.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 259 p.
  • Annexes : 263 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.