Arborescences magnetiques de fer et de cobalt elaborees par electrodeposition

par SIMONA BODEA

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Pierre Molho.

Soutenue en 2000

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail concerne la croissance d'arborescences magnetiques de fer et de cobalt par electrodeposition en cellule mince. Seules deux morphologies sont obtenues, une dense avec de nombreuses branches a faible concentration et une ramifiee avec moins de branches a forte concentration. L'effet d'un champ magnetique sur la croissance est etudie. En champ vertical, contrairement aux metaux non magnetiques, la morphologie des depots de fer et de cobalt ne spirale pas. Un changement de morphologie est toutefois observe, plus prononce a forte concentration. En champ horizontal, a forte concentration, les morphologies observees sont allongees dans la direction du champ. Pour le fer a faible concentration, la morphologie isotrope et circulaire en l'absence du champ devient d'une maniere surprenante rectangulaire sous champ. Ce changement s'explique par une selection de la direction de croissance des branches, resultant des interactions dipolaires entre les branches aimantees et des branches avec le champ. Des observations en tem montrent qu'a l'echelle nanometrique les branches sont des dendrites monocristallines, que la croissance aie lieu sans champ ou sous champ horizontal. Par contre l'effet d'un champ vertical se manifeste a cette echelle par une distorsion de la maille cubique dans le cas du fer et un basculement de l'axe $$c de la maille hexagonale dans le cas du cobalt. Les proprietes magnetiques des arborescences revelent des comportements differents pour les arbres denses et ramifies. Les premiers ont un comportement de type grains fins tandis que les seconds sont plus proches du materiau massif. Ces comportements peuvent s'interpreter comme resultant d'une large distribution de la taille des branches. Enfin, une nouvelle technique consistant a deposer une fine couche d'or sur une des lames de verre de la cellule a permis l'obtention d'arborescences adsorbees de fer. La croissance n'est alors plus dendritique et le comportement magnetique en est modifie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 p.
  • Annexes : 110 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.