Modifications chimiques de microfibrilles de cellulose en vue de rendre leur surface hydrophobe

par REMY BAUDOIN

Thèse de doctorat en Chimie moléculaire

Sous la direction de GERARD EXCOFFIER.

Soutenue en 2000

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La cellulose a depuis longtemps ete utilisee comme renfort dans les materiaux synthetiques ou naturels. Notre etude a porte sur la modification des microfibrilles, elements structuraux de base de la cellulose, afin de diminuer l'hydrophilie de surface. Ceci permet d'augmenter l'affinite entre les microfibrilles et des solvants organiques peu ou pas hydrophiles. La dispersion homogene des microfibrilles ainsi modifiees dans des solvants organiques permet d'envisager leur utilisation comme renfort dans des materiaux composites et nanocomposites. Pour atteindre cet objectif, nous avons modifie la cellulose par etherification en milieu basique aqueux. Trois types de reactions ont ete etudies : l'addition conjuguee (cyanoethylation) l'etherification de williamson (benzylation) et l'ouverture d'epoxydes. Apres reaction, une partie des hydroxyles de surface, responsables du caractere hydrophile de la cellulose, est substituee par des groupements fortement hydrophobes. En augmentant l'encombrement sterique a la surface des microfibrilles et limitant l'acces aux groupements alcools qui n'ont pas reagi, la floculation par formation des ponts hydrogene entre les microfibrilles peut etre evitee. On facilite ainsi la dispersion dans les solvants organiques. Les reactions d'etherification ont ete etudiees sur differentes celluloses : les microcristaux ( whiskers ) de tunicine et de coton, cellulose modele, mais surtout la cellulose de parenchyme de betterave issue des dechets de l'industrie sucriere. Differentes celluloses ont ete obtenues dont l'hydrophilie varie avec le type de substituant et le degre de substitution. Pour caracteriser le taux de greffage de la cellulose modifiee, plusieurs techniques ont ete utilisees : l'analyse elementaire, la spectroscopie infrarouge et la rmn haute resolution. La diffraction des rayons x, la microscopie electronique a transmission et la rmn du solide ont ete employees pour observer la structure et la morphologie des microfibrilles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 p.
  • Annexes : 172 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS00/GRE1/0052
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS00/GRE1/0052/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.