Passage d'un modele de connaissance regional a un modele de connaissance local des vitesses et directions du vent

par Ndiogou Sidy Ba

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Bernard Chappey.

Soutenue en 2000

à Evry-Val d'Essonne .


  • Résumé

    Ce travail de these s'inscrit dans le cadre de l'elaboration d'une procedure de prediction de la pollution de l'air. Il est axe sur la prediction des caracteristiques du vent, dont l'importance est capitale pour l'elaboration des modeles gaussiens de dispersion de la pollution atmospherique. Le cadre experimental dans lequel ces procedures ont ete mises au point est celui du sud de la region parisienne au voisinage de ville d'evry. Le travail propose consiste a proposer des modeles d'identification du vent en un lieu de l'agglomeration d'evry, a partir des gradients verticaux de temperature et du vent mesure par des stations meteo-france environnantes (bretigny, orly, melun). Ces modeles permettent de passer de la zone regionale ou s'inscrivent les stations meteorologiques ( 100 km 2) vers un point d'une agglomeration (ou d'un site d'emission de pollution). Ces modeles sont batis autour des reseaux de neurones non recurrents. L'ajustement des parametres de tels modeles repose sur un principe d'apprentissage et de generalisation des relations entre les donnees d'entree et de sortie. Aucune hypothese n'est explicitement emise sur la nature des relations entre les entrees et les sorties des modeles, par contre, il est evident qu'il existe une relation de causalite entre elles. Cet imperatif revient en effet a coder la dynamique du vent aux entrees des reseaux, de maniere a leurs proposer, lors des phases d'apprentissage, a chaque instant des donnees qui influencent reellement la sortie. Parallelement au codage des entrees, des analyses temps-echelles ont ete mises en place et il ressort que seules des structures dynamiques dont la duree excede l'heure ont ete convenablement restituees ou predites. En dessous de ces durees les temps car#acteristiques des structures sont assez faibles pour qu'elles se propagent de facon significative a l'interieur de la region. On les a caracterisees avec un parametre statistique qui est l'ecart-type de la direction du vent. Ce parametre permet de determiner la classe de stabilite de pasquill et ainsi d'estimer la diffusion atmospherique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 211 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 86 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 532 BA pas
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.