Saint-simonisme et systeme bancaire : utopie et pratique

par FRANCE YONNET

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Daniel Diatkine.

Soutenue en 2000

à Evry-Val d'Essonne .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these etudie les conceptions bancaires du saint-simonisme de la restauration jusqu'au second empire. Notre hypothese principale est que la comprehension de la pensee et de la pratique de ces auteurs est inseparable d'une utopie bancaire qui les domine, dans la mesure ou les problemes relatifs au processus de socialisation sont censes etre resolus a priori. Ils proposent un projet politique ou une banque centrale est indispensable a la mise en place de l'ordre social : elle doit se substituer au marche financier - mais aussi a la monnaie - devenant l'unique mode de socialisation des agents economiques. Le projet de saint-simon (partie i, chapitre i) preconise l'"association des producteurs" et l'euthanasie du rentier. La banque de france devait permettre la "fin de la revolution" de 1789. La banque - non le marche, ni l'etat, ni le socialisme - structure le projet politique de saint-simon. Nous qualifierons une telle organisation de corporatisme bancaire centralise. La problematique de saint-simon fut reprise, dans les annees 1820, par l'ecole saint-simonienne dont les jeunes freres pereire etaient membres (chapitre ii). Ceux-ci vont rester fideles a l'enseignement de saint-simon (partie ii). En 1853, ils proposent a napoleon iii un plan general de reforme du systeme bancaire, dans lequel le credit mobilier devait substituer le capital a la monnaie (chapitre iii). Ils tenteront, par la suite, d'appliquer leur programme politique avec le seul credit mobilier (chapitre iv). L'utopie rend coherente leurs idees et leur pratique. Cette meme coherence conduira certes a la chute du credit mobilier en 1867, mais cet echec meme contribuera a la formation du systeme bancaire moderne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 670 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 397 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 335.22 YON sai T.1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.