La poterie de mari (syrie) de l'epoque des shakkanakku a la chute de la ville sous zimri-lim

par Nina Pons

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean-Claude Margueron.

Soutenue en 2000

à l'EPHE .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail est consacre a la poterie provenant de la fouille de 1993 au chantier f ; ce materiel s'etend de la dynastie des shakkanakku jusqu'au regne de zimri-lim. Un rappel des fouilles de mari est presente suivi d'un chapitre consacre aux sites syriens mentionnes dans les comparanda, en mettant l'accent sur la poterie publiee. L'architecture du chantier f est ensuite presentee ainsi la sectiontraitant du probleme de la periodisation fixe les limtes chronologiques des differents repertoires ceramiques traites dans cette etude. Un chapitre presente la poterie de la periode agade ancien a laquelle succede celle des shakkanakku ; il s'agit de deux repertoires differents qui proviennent de niveaux d'occupation caracterises par un changement dans l'orientation des murs. Alors que le repertoire ceramique des shakkanakku est tres bien represente dans le materiel du chantier f, celui de la periode "lim" n'est probablement pas complet ; cependant, nous avons tente de realiser un outil pratique et facilement consultable par l'organisation des planches. Il faut signaler que ces deux repertoires se relaient sans l'etude de la poterie repose sur un classement formel et comprend une description des differentes unites de classification ; une datation est proposee et des comparaisons sont citees donnant lieu a une carte de repartition indiquant les zones de diffusion de la forme. Quelques recipients sont consideres comme importes, vu leur forme et leur technique de realisation. Les differents decors puis les aspects techniques de la poterie sont abordes. Signalons que le but de notre etude etant d'etablir les repertoires formels de la poterie, essentiellement des periodes shakkanakku et "lim , nous n'avons pas traite de facon approfondie les aspects decoratifs, qui restent largement mineurs ici, ni la ceramique importee. Enfin, une bibliographie reunit les titres cites.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 604 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 156 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2528
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 99 1-3
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 640

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5068
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 99 1-3
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.