Rôle et importance des canyons sous-marins sur la marge continentale dans la distribution estivale des cétacés de Méditerranée Nord Occidentale

par Léa David

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Pierre Beaubrun.

Soutenue en 2000

à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes .

  • Titre traduit

    Role and importance of submarine Canyons on the continental marging for the surnmer distribution of cetaceans in the Northwestern Mediterranean sea


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Des transects de ligne menés sur la marge continentale de Méditerranée Nord-Occidentale en période estivale, de 1991 à 1998, ont permis de récolter 504 observations de cétacés sur 8142 milles nautiques. En 1996-97 un sondeur bi-fréquences détectait simultanément la biomasse sous-marine, retranscrite ensuite par un codage spécifique en "indices" de richesse du milieu. L'analyse des abondances relatives de cétacés a mis en évidence la fréquentation préférentielle du haut du talus, ainsi que des canyons par rapport aux inter-canyons, pour des raisons trophiques, mais aussi sociales pour les espèces teutophages. Chacun des 13 Canyons étudiés en détail est plutôt utilisé à une période de l'été et de la journée. Ceux du Golfe du Lion et de Corse sont visités en juillet et septembre et ceux de Provence-Côte d'Azur en août lorsque le milieu est plus productif. Six Canyons particulièrement attrayants ressortent, certainement en raison de la proximité du Courant Nord Méditerranéen et des phénomènes hydrologiques productifs associés (front, tourbillon. . . ). Les Odontocètes se nourrissent aux périodes de pénombre, en relation avec des pics de biomasses, des variations de profondeurs et de températures. Les espèces teutophages exploitent surtout les Têtes des Canyons et leurs côtés Gauches, les Rorquals les Bases à Gauche et les Stenella coeruleoalba plutôt les côtés Droits. Le talus et les Canyons s'avèrent essentiels pour les Grampus griseus, importants pour les Cachalots, les Globicéphales noirs et les Stenella, et secondaires pour les Rorquals communs et les Tursiops truncatus

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (123 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 489 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque de zoologie-mammifères et oiseaux.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : B 204-216
  • Bibliothèque : Ecole pratique des hautes études. Section Sciences de la vie et de la terre.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.