Etiologie du poumon de fermier en Franche-Comté. Aspects microbiologiques et immunologiques

par Gabriel Reboux

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Irène Landau et de Jean-Pierre Dalphin.

Soutenue en 2000

à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes .

  • Titre traduit

    Farmer's lung etiology in Franche-Comte: microbiology and immunogy feature


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La maladie du poumon de fermier (PDF), pneumopathie d'hypersensibilité liée à la distribution de fourrages moisis, a une prévalence de 2 % en Franche-Comté. Son étiologie locale reste inconnue car Saccharopolyspora rectivirgula, agent principal du PDF est absent de cette région. Une étude prospective a été réalisée pour découvrir les étiologies du PDF dans cette région et proposer des tests sérologiques fiables. Neuf patients PDF ont été appariés avec neuf agriculteurs témoins asymptômatiques sur l'age, le sexe et les conditions professionnelles. Dix-huit témoins urbains ont constitués le groupe des témoins non-exposés. Les microorganismes de l'air des étables et des produits agricoles ont été identifiés et dénombrés. Les antigènes des micro-organismes les plus fréquents ont été utilisés pour mettre au point des tests serologiques. Les fermes des malades renfermaient plus d'Absidia corymbifera et de Streptomyces mésophiles que celles des témoins (p < 0. 05). Les électrosynérèses effectuées avec l'antigène d'Absidia corymbifera différenciaient les témoins de huit des neufs malades (p<O,Ol). Des résultats significatifs (p<0,05) ont été obtenus pour 7 et 5 patients respectivement avec les antigènes d'Eurotium amstelodami et de Wallemia sehi. En revanche, aucun résultat significatif n'a été obtenu avec les autres antigènes testés (Aspergillus fumigatus, Aspergillus nidulans, Streptomyces mésophiles et thermophiles, extraits totaux d'ensilage et de foin). A. Corymbifera, et à un moindre degré, E. Amstelodami et W. Sebi seraient impliqués dans le PDF en Franche-Comté. Les différences de conditions climatiques et de pratiques agricoles entre l'Angleterre des années 60, où les étiologies classiques ont été décrites, et celles de la Franche-Comté d'aujourd'hui, peuvent expliquer l'émergence de ces nouveaux agents du PDF.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 224 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole pratique des hautes études. Section Sciences de la vie et de la terre.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.