Compilation séparée et exécution distribuée d'applications synchrones modulaires programmées en Esterel

par Olivier Hainque

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Laurent Pautet.

Soutenue en 2000

à Paris, ENST .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous nous intéressons à l'utilisation du langage synchrone Esterel pour le développement de systèmes informatiques réactifs dans un contexte industriel. La problématique abordée est relative a deux aspects importants du processus de compilation du langage pour le type de systèmes cibles : 1/ la possibilité de compiler séparément les modules composant une application, et 2/ la possibilité d'exécuter cette application sur une architecture distribuée. Nous proposons des solutions fondées sur un ensemble d'hypothèses simplificatrices, permettant la réutilisation de la majorité des outils existants sans imposer de contrainte rédhibitoire d'utilisation. Nous exploitons pour cela certaines propriétés essentielles des schémas de traduction d’Esterel vers les circuits numériques séquentiels. La compilation d'un module est effectuée indépendamment de tout contexte d'instanciation et est fondée sur une modélisation du comportement sous forme de graphe de dépendances. Un algorithme de compression pour ce graphe est proposé, réduisant les temps de traitement associes aux manipulations ultérieures et conduisant à des améliorations notables de performances a l'exécution. L'assemblage de modules compiles séparément, conforme à une spécification Esterel donnée, est également modélise sous forme de graphe et donne lieu à la production de code centralise ou distribue. Un algorithme d'identification statique de regroupements de données à faire transporter par les messages est développe, conduisant à une réduction significative du nombre de messages échanges au cours de chaque réaction. Ces travaux ont fait l'objet d'un ensemble d'expériences que nous décrivons, montrant l'intérêt et l'efficacité des algorithmes proposent ainsi que la possibilité effective d'appliquer nos techniques a des systèmes industriels de grande taille.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (216 p.)
  • Annexes : 90 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Télécom Paris. Centre de ressources documentaires numériques (CRDN).
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : ARCH. 2.32 HAIN

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : MF-2000-HAI
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.