Les boisements de conifères du Morbihan, de l'environnement au paysage : les processus écologiques et sociaux d'acclimatation et de naturalisation de trois essences résineuses introduites

par Jean Mahaud

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Pierre Donadieu.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'introduction d'essences exotiques ou allochtones en bretagne et plus precisement dans le departement du morbihan, puis leur acclimatation ou leur naturalisation decoule d'un enchainement de processus scientifiques, historiques, artistiques et sociaux, dont la conjonction a genere les paysages boises que nous connaissons aujourd'hui. La presence des pins maritimes, des pins sylvestres et des cypres de lambert illustrent parfaitement, mais a des degres divers, les processus qui se mirent en place et qui conduisirent, parmi ces trois essences, le pin maritime a devenir, en moins d'un siecle et demi, une essence consideree comme identitaire de ce departement. Il est indeniable que le pin maritime a beneficie de la volonte de valoriser economiquement les landes avec une essence forestiere susceptible de fournir, a courte echeance, de substantiels revenus. En raison de la grande polyvalence des pins maritimes et de l'heterogeneite des boisements de pins sylvestres, liee a la diversite des origines, ces derniers ne furent utilises que sur des surfaces plus restreintes et d'une nature tres specifique. Le cas du cypres de lambert est quant a lui different car il ne fut implante que pour des raisons utilitaires sur des zones tres localisees du littoral. Les recherches montrent que, parallelement a ces utilisations a vocation economique ou utilitaire se developpa autour du pin maritime une approche originale melant litterature et representations picturales. Progressivement, les pinedes formant a l'origine des paysages artificiels se metamorphoserent en paysages consideres comme naturels et authentiques. Si les processus ecologiques sont determinants pour l'acclimatation et la naturalisation d'une essence, les processus sociaux le sont tout autant. En effet, comme le montrent nos enquetes, l'acceptation sociale d'une essence va interferer sur sa capacite a subsister dans les paysages. Une non-reconnaissance sociale doublee d'une incapacite a se regenerer naturellement etant synonyme, pour les cypres de lambert, d'une disparition ineluctable. Nos travaux laissent a penser que dans les annees futures des essences feuillues telles que le chene vert et le chene rouge d'amerique permettront de diversifier les boisements de pins. Des lors, il sera judicieux d'analyser si l'ensemble des processus qui se sont enclenches pour les pins maritimes fonctionneront encore pour ces essences.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (491 f.)
  • Annexes : 469 ref. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EVST MAH
  • Bibliothèque : AgroParisTech Engref. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.