Racines et enracinement : parenté et localité dans la France contemporaine

par Sylvie Sagnes

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Agnès Fine.

Soutenue en 2000

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    En prenant appui sur un terrain languedocien contemporain, cette thèse tente de cerner les contours et les implications de la conjonction des principes de parenté et de localité. Occurrence la plus immédiate de la conjonction, les "racines" font que l'on "est d'ici" des lors que l'on y a - ou y a eu - des parents. Cette appartenance locale résulte d'une mémoire familiale localisée dont la maison et la tombe sont les "lieux". Mais se souvenir "d'ici", c'est aussi laisser l'oubli faire son oeuvre, dont dépendent l'extension et l'organisation de notre système de parente. Néanmoins le principe "troisième degré, point de parenté", ne contredit pas autant qu'il y parait l'exigence de souvenir des "racines". Susceptibles de gradation, celles-ci représentent pour la cohésion communautaire une menace qu'il revient à l'oubli d'écarter. L'histoire locale, en faisant la même place au non-souvenir, vérifie cette hypothèse. Pour commencer, les historiens apparaissent sous les traits de passeurs, signe que le passe local est chose délicate à manipuler. Illustre cette difficulté le rapport de ces historiens à leurs sources. La capacité de révélation de l'archive fait que l'histoire s'écrit abstraction faite des traces. Quant au contenu de cette histoire, il ne parait occupe que de célébrer l'intemporalité de l'harmonie communautaire que réalise le non-souvenir. Manifestation emblématique de l'autochtonie de tous, la généalogie des familles seigneuriales constitue le seul élément véritablement local de cette histoire sans histoire. L'égalité en "racines" se traduit dans les mots par l'assertion "ici, on est tous cousins". La parenté localement partagée dont il est alors question ne renvoie pas à une fiction mais doit aux cousins "de loin" de ressortir au domaine du possible. Cette "parenté de terre" qui unit les co-résidents se construit et s'exprime en de multiples circonstances, notamment a travers la distribution du pouvoir local, ou a l'occasion des rituels de passage.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (319 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 529 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 54
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8597
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF-2204
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.