Contribution à une anthropologie des naissances monstrueuses

par Olivier-Jean-André Roux

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie

Sous la direction de Nicole Belmont.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Sous la direction de Nicole Belmont


  • Résumé

    La monstruosité est à considérer dans le sens physique le plus général : lorsque l'acte de reproduction n'atteint pas le but escompte et où s'exprime la déviance. En établissant un panorama des différentes théories sur la procréation et sur les causes de ces écarts, il convient de critiquer un schéma évolutionniste répandu qui tend à distinguer sur le plan chronologique (périodes historiques) quelques manières d'appréhender le monstre : ce dernier pensé en termes de "signe" aurait été progressivement épuré de ses significations surnaturelles. S’il ne s'agit pas de nier des évolutions et des différences que la science historique peut mettre en évidence, il apparaît cependant fondamental de préciser pour chacune des questions, l'enjeu et le milieu ou elles sont posées (contexte) : intérêt médical, philosophique, théologique et moral ou plutôt stratégies d'évitement complexes observées par les intéresses, notamment les femmes enceintes. En privilégiant l'aire culturelle occidentale et tout particulièrement l'époque de l'antiquité classique mais tout en suivant sur la longue durée certains discours ainsi qu'en cherchant des données dans les aires extra-européennes, les convergences et les différences deviennent plus signifiantes. D’un cote, l'étude des théories de la procréation permet de faire le point sur un premier registre, celui du physiologique, et de l'autre, une dimension plus passionnelle car articulée autour de la culpabilité : la morale. Ces deux registres ne sont pas exclusifs car ils entretiennent souvent des rapports de complémentarité (notion explicite ou implicite de surdétermination). Plusieurs discours sur le monstre peuvent donc cohabiter au sein d'un même groupe et selon l'enjeu qui est posé (théorisation savante ou gestion quotidienne du pathologique), les uns ou les autres seront privilégies : evolutions et transformations existent donc mais il convient pour les mettre en évidence avec pertinence d'avoir au préalable délimité un contexte précis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 501 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 627 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 94
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8793
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2172
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.