Genres, carnaval et sida : la construction des identités homosexuelles dans les situations rituelles du carnaval de Rio de Janeiro à l'ère du sida

par Fabiano de Souza Gontijo

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Sous la direction de Michel Agier.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Gender, carnival, and aids : the construction of homosexual identities through ritual situations of the carnival of Rio de Janeiro in the era of aids


  • Résumé

    Les identités sociales se créent à travers l'expérience préalable de la pluralité et de l'altérité et se négocient et se reformulent par le truchement des rituels. Le carnaval de Rio de Janeiro, en tant qu'un ensemble rituel, sert de lieu de reformulation identitaire pour les hommes stigmatisés en raison de leurs pratiques sexuelles avec des individus du même sexe. Alors que jusqu'aux années 1980 les identités homosexuelles se basaient sur l'arbitraire d'un système traditionnel hiérarchique des genres, on observe actuellement une fragmentation des références identitaires comme conséquence sociale et culturelle de l'épidémie VIH. L’éclatement identitaire nous amène à parler d'images identitaires fluides basées sur les apparences corporelles et formulées dans des situations ritualisées. Nous avons cherché a caractériser la participation homosexuelle à quelques situations du carnaval de Rio, comme les bandas, les bals et les écoles de samba ; certaines d'entre elles sont "officiellement" reconnues comme étant gays : la banda carmen miranda, le bal scala gay ou les répétitions de certaines écoles de samba. L’analyse historique de ces situations a permis de déceler un processus de double "homosexualisation" du festival dans son ensemble : d'un côté, les participants aux festivités sont de plus en plus homosexuels et, de l'autre côté, les "fabricants" du festival sont, eux aussi, de plus en plus homosexuels ou "sympathisants" et diffusent des visions de monde gays. Les conséquences sociales et culturelles du sida expliquent la différence que l'on observe entre la manière dont les travestis, les homosexuels efféminés, les entendidos (version latine du macho man) s'opposent aux drag queens, aux jeunes homosexuels "bodybuildes" et aux membres de la "mouvance GLS" (gays lesbiennes et sympathisants) sur la scène carnavalesque de la ville et, par là, créent et recréent situationnellement la diversité de leurs images identitaires.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 472 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 265 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 92
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8736
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2248
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.