Trujillo d'Espagne une ville entre deux mondes, 1529-1631 : les relations des familles de la ville avec les Indes

par Gregorio Salinero

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Vincent.

Soutenue en 2000

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse se présente sous la forme de trois volumes d'un total de 898 pages, avec notes de bas de pages transcriptions de documents lies a chacune des six parties, bibliographie, annexes (dans les deux premiers tomes), et bases de données constituées a partir de la documentation notariale des archives municipales de trujillo. L'objectif général est d'approcher le phénomène migratoire et plus largement les relations séculaires existantes entre les indes et une ville de la péninsule connue pour le rôle de premier plan occupe dans l'aventure américaine par certains de ses habitants, Francisco Pizarro ou Francisco de Orellana. La première partie - le nom, la mémoire et l'information - montre les liens étroits qu'entretiennent ces trois domaines dans le cadre des relations transatlantiques. Le système de nomination des familles de conquistadors est original. Il tend a se démarquer de certaines évolutions anthroponymiques connues a l'époque moderne en réunissant diverses branches d'un même lignage autour d'un seul nom glorieux. La seconde - les Pizarro fils des indes- retrace en un récit critique la geste de Francisco Pizarro de 1529 a 1541. La mesure des flux de départs et l'étude de leurs modalités qui font l'objet de la troisième partie permettent d'établir qu'il faut multiplier par deux et demi les estimations habituellement faites de l'émigration a partir des sources sévillanes. Loin d'utiliser l'émigration comme un moyen d'exclusion de certains de leurs membres les familles constituent a l'ordinaire une aide a celle-ci notamment sous la forme d'une mobilisation des fonds nécessaires au départ. La formule espagnole d'empujon familiar, la poussée familiale, pour la designer fait ainsi pendant a celle de tiron familiar, l'attraction familiale, qui désigne habituellement le rôle d'accueil des proches déjà installes aux indes. Il faut réviser le schéma explicatif d'un empire attractif et d'une péninsule répulsive. Dans une quatrième partie -les relations avec les indes- l'auteur expose les aspects juridiques et familiaux, financiers, religieux et symboliques, des relations entre les deux rives de l'atlantique. La cinquième intitulée le repli espagnol des Pizarro, s'efforce d'appréhender l'efficacité des mécanismes selon lesquels Hernando Pizarro et sa nièce, Francisca Pizarro, devenue aussi son épouse, continuent d'administrer leurs biens indiens après son emprisonnement.

  • Titre traduit

    Trujillo of Spain, a town between two worlds, 1529-1631 : the relationship between the town's lineage and South America


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (898 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 900 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.