Les attitudes et connaissances vis-a-vis du luxe des personnes nouvellement enrichies en pologne.

par TOMASZ SIKORA

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Bernard Dubois et de ELZBIETA DULINIEC.

Soutenue en 2000

à HEC .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre recherche a eu pour but d'etudier les relations entre la richesse, la sensibilite a la position sociale, le capital culturel (consideres comme variables independantes) et les attitudes vis-avis du luxe, divers aspects du rapport cognitif au luxe (interet, recherche d'informations sur le luxe, connaissance du luxe), ainsi que la propension a acheter des produits de luxe (consideres comme variables dependantes), aupres d'un echantillon des personnes nouvellement enrichies en pologne. En introduisant la perspective du "luxe comme necessite sociale", nous avons utilise quatre variables mediatrices (les attitudes vis-a-vis du luxe, la necessite percue de posseder des produits de luxe, la necessite percue de connaitre le luxe et le plaisir qu'il y a a prendre connaissance du luxe) afin d'expliquer, de maniere plus approfondie, les effets de la richesse et de la sensibilite sociale sur le rapport cognitif au luxe et la propension a acheter des produits de luxe. Les effets de la sensibilite a la position sociale sur le rapport au luxe s'expriment a travers l'accroissement de l'interet pour le luxe et de la necessite percue de connaitre le luxe, et, par voie de consequence, un accroissement de la connaissance du luxe. La connaissance du luxe s'est averee etre le construit le plus fortement correle avec la propension a acheter des produits de luxe. Il semble coherent de postuler que les effets de la sensibilite a la position sociale sur la propension a acheter des produits de luxe se manifestent surtout dans le domaine cognitif. L'existence d'une correlation positive entre la richesse et les attitudes vis-a-vis du luxe (avec une forte correlation entre ces attitudes et la propension a acheter des produits de luxe), suggere que l'augmentation de la richesse renforce la propension a acheter des produits de luxe principalement a travers le chemin affectif, en ameliorant la positivite des attitudes vis-a-vis du luxe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 550 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 165 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.