L'outsourcing : analyse de la forme organisationnelle et des ressources specifiques externalisees-test d'un modele issu de la theorie des couts de transaction et de l'approche par les competences

par Jérôme Barthélemy

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Bertrand Quélin.

Soutenue en 2000

à HEC .


  • Résumé

    Aujourd'hui, les activites peripheriques sont externalisees dans la plupart des entreprises. En revanche, l'outsourcing massif d'activites critiques pour la bonne marche des entreprises est beaucoup plus recent. Dans ce type d'operations, on observe souvent une cession de ressources humaines et materielles au profit d'un prestataire qui se substitue aux services internes dans le cadre d'une relation de moyen ou de long terme. Dans cette recherche, nous proposons une analyse de la problematique de l'outsourcing utilisant la theorie des couts de transaction et l'approche par les ressources et les competences. Dans un premier temps, nous abordons les cinq principaux enjeux de l'outsourcing : les regles de decision en matiere d'outsourcing ; les risques induits par l'outsourcing ; l'outsourcing en tant que forme organisationnelle permettant de gerer des ressources externalisees ; l'outsourcing en tant << qu'echec de la firme>> et la relation entre l'outsourcing et le << coeur du metier >>. Dans un second temps, nous developpons un modele d'analyse des operations d'outsourcing en trois niveaux : les caracteristiques des operations d'outsourcing ; leurs aspects contractuels et les couts de transaction generes. Le modele est valide sur un echantillon de 82 operations d'outsourcing grace a deux methodes statistiques avancees : l'approche pls (i. E. Partial least squares) et la regression pls1. Notre recherche comporte plusieurs contributions. Elle suggere que l'outsourcing est une forme organisationnelle nouvelle, permettant de gerer en externe des ressources qui presentent un degre despecificite non negligeable. Elle etablit que la theorie des couts de transaction permet d'aborder le theme de la desintegration verticale, moyennant quelques << amenagements >>. Enfin, elle souligne l'interet d'un recours simultane a la theorie des couts de transaction et a l'approche par les ressources et les competences pour traiter une problematique importante pour le management strategique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 498 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 300 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.