Compréhension des mécanismes de frittage réactif de céramiques à liaison sialon

par Elisabeth Gréard Traut

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Jean-Bernard Guillot.


  • Résumé

    Les matériaux réfractaires constitués d'un granulat de corindon lié par une phase sialon beta présentent des propriétés d'emploi très attractives. Industriellement, ces matériaux sont produits sous forme de briques obtenues par pressage à froid d'un mélange constitué du corindon et d'un liant de composition complexe, puis cuisson à haute température sous atmosphère d'azote. Durant la cuisson, les constituants métalliques du liant, aluminium et silicium, se nitrurent pour former avec les constituants oxydes, alumine et silice, la phase sialon. On réalise ainsi un véritable frittage réactif du corindon. L'objectif de cette étude est de contribuer à l'optimisation du procédé industriel de cuisson en identifiant les mécanismes physico-chimiques qui interviennent durant cette phase de l'élaboration. La bibliographie, abondante sur les sialons, concerne essentiellement des produits purs mais peu de références peuvent être utilisées directement pour interpréter des essais industriels. C'est pourquoi nous avons effectué une étude expérimentale sur un dispositif thermogravimétrique spécialement conçu pour étudier les réactions sur des éprouvettes de grandes dimensions (plusieurs cm3), représentatives de la brique industrielle.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IV-220 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 197-207

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 61806
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.