Etude d'une source laser multi-longueurs d'onde emettant dans le visible

par EMMANUELLE LAFOND SCHULTZ

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Pierre Boquillon.

Soutenue en 2000

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une source laser impulsionnelle emettant a 1. 34 m est associee a des cristaux convertisseurs de frequence pour generer les rayonnements rouge ( = 0. 67 m) et bleu ( = 0. 447 m). Superposes a un rayonnement laser vert produit par un nd : yag double en frequence, ils permettent de realiser l'hologramme en couleurs reelles d'un objet en mouvement. Des tests holographiques ont valide la bonne coherence de ces rayonnements, et la bonne sensibilite spectrale des plaques holographiques. La source a 1. 34 m est constituee d'un oscillateur et de trois amplificateurs nd : yap. Elle emet des impulsions de 50 ns de duree a mi-hauteur et de 300 mj d'energie. La largeur spectrale est de 250 mhz. Le faisceau est monomode transverse. Nd:yap est choisi pour sa forte section efficace d'emission stimulee et ses bonnes proprietes thermiques, mecaniques et optiques. Le rayonnement rouge est genere par doublement de frequence du rayonnement fondamental a 1. 34 m. Par accord de phase angulaire non critique de type i dans un cristal de lbo, les rendements de generation de second harmonique obtenus (67%) sont nettement superieurs a ceux realises dans ktp (52. 5%), rta (55. 4%) et dans ktp en compensation de walk-off (57%). Le rayonnement bleu est genere par somme de frequence d'une fraction du rayonnement rouge et du fondamental. En accord de phase angulaire critique de type ii, ktp est plus efficace que lbo : le rendement de conversion de tierce harmonique est de 27% dans ktp et 13% dans lbo. Ce rendement est optimum si le rendement de shg est de 50%, et si le rapport des energies (rouge/fondamental) est egal a 2/1. Pour 300 mj d'energie a 1. 34 m, nous obtenons 90 mj de rouge et 25 mj de bleu. Nous proposons une optimisation de la chaine d'amplification

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 p.
  • Annexes : 184 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.