Utilisation de derives du titane pour la formation stereocontrolee de fragments polypropioniques

par CHRISTOPHE DELAS

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de CLAUDE MOISE.

Soutenue en 2000

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce memoire presente la synthese diastereocontrolee de fragments polypropioniques en deux etapes principales par l'utilisation de complexes de titane de deux natures differentes. La premiere etape met en uvre un complexe -allylique de titane fonctionnalise a caractere nucleophile ; il reagit stereoselectivement avec les aldehydes pour conduire majoritairement a des composes comportant deux centres asymetriques de configuration relative anti. Les composes ainsi obtenus possedent egalement une fonction ether d'enol silyle mise en jeu dans une reaction d'aldolisation. La seconde etape, une reaction de mukaiyama est catalysee par des derives du titane de type alcoxy. A ce titre, le tetraisopropoxytitane est tres efficace pour catalyser la reaction d'aldolisation entre un aldehyde et les enolsilanes chiraux prepares par allyltitanation ; la diastereoselectivite de la reaction est exclusivement orientee vers une configuration relative anti. Cette selectivite a ete observee quelle que soit la nature des aldehydes utilises lors de l'etape d'aldolisation. A ces deux etapes, s'ajoute une reaction de reduction stereoselective de l'aldol obtenue. Cette reaction plus connue sous le nom de reaction de tischtschenko est catalysee par le ti(o ipr) 4 et se produit simultanement a la formation de la cetone. Ces reactions permettent ainsi de construire des enchainements polypropioniques comportant 5, 6 ou 7 centres stereogenes. Par mise en jeu d'un derive carbonyle fonctionnalise, un aldehyde terminal comportant six centres stereogenes a ete prepare. Des complexes de titane chiraux ont permis la formation de composes optiquement actifs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 p.
  • Annexes : 150 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.