Leuconostocs isoles de fromages traditionnels francais : - identification classique et moleculaire - caracterisation biochimique et moleculaire du systeme autolytique

par RECEP CIBIK

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées. Sciences médicales

Sous la direction de Charles Diviès.

Soutenue en 2000

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La diversite moleculaire de 220 souches de leuconostoc a ete analysee par rapd. Cinq groupes ont ete definis regroupant la majorite des souches etudiees. Cette technique a egalement permis de distinguer les souches de ln. Citreum. Des sequences d'adnr 16s et des hybridations in situ utilisant une sonde specifique du genre leuconostoc (sauf ln. Fallax) ont permis i) d'etablir une collection de souches correctement identifiees et ii) de confirmer la classification des souches aux profils rapd atypiques. Un test pcr, base sur des amorces specifiques ciblant les regions variables des adnr 16s, a ete developpe. Il permet d'identifier rapidement et precisement les souches de ln. Mesenteroides, ln. Citreum, ln. Lactis et w. Paramesenteroides. Le comportement autolytique de 59 souches de leuconostoc a ete etudie. Le taux d'autolyse est variable selon les souches et compris entre 7 et 44%. Deux bandes majeures correspondant aux peptidoglycane hydrolases (pgh) ont ete detectees par sds-page renaturante. L'analyse de specificite a revele deux types de pgh : une glycosidase et une amidase (ou une peptidase). Le gene (lnmur) de ln citreum 22r, codant pour une pgh, a ete clone et sequence. Lnmur a une masse moleculaire de 23,9 kda et ne possede pas de sequence specifique permettant son ancrage a son substrat. Une proteine chimere composee de lnmur et de la partie c-terminale de acma de l. Lactis a ete construite. Cette enzyme est capable de complementer une mutation de acma chez l. Lactis.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 p.
  • Annexes : 220 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.