Impact de la mémoire des odeurs sur la réponse hédonique au cours d'une exposition répétée

par Claire Sulmont

Thèse de doctorat en Sciences des aliments

Sous la direction de Egon Peter Köster.

Soutenue en 2000

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les gouts alimentaires de l'etre humain se caracterisent par une grande plasticite et evoluent tout au long de sa vie. Plusieurs etudes ont notamment montre que l'exposition repetee d'un individu a un stimulus nouveau entraine une augmentation de l'appreciation hedonique de l'individu pour ce stimulus, a travers une augmentation des connaissances de l'individu sur le stimulus et/ou d'une dissipation de la neophobie engendree par le stimulus nouveau. Le but de notre travail de recherche etait d'etudier l'impact de la memoire des odeurs sur l'acquisition de gouts alimentaires lors de l'exposition repetee d'un sujet a un stimulus alimentaire. En effet, il est possible que les sujets ayant une meilleure memoire des odeurs, c'est-a-dire les sujets capables de memoriser plus rapidement les caracteristiques d'un aliment nouveau et/ou d'associer plus facilement cet aliment a des aliments familiers, apprennent a apprecier plus rapidement cet aliment. Lors d'une premiere etape, la memoire des odeurs d'un ensemble de sujets a ete evaluee a travers une serie de tests : tests de reconnaissance d'odeurs familieres et peu familieres, test d'identification libre d'odeurs familieres et peu familieres, test d'identification a choix-force d'odeurs familieres, questionnaire d'imagerie olfactive, questionnaire sur le quotidien olfactif des sujets. Lors d'une seconde etape, les memes sujets ont ete exposes a quatre boissons ayant une flaveur peu familiere. L'evolution de leurs reponses hedoniques a ete enregistree au fur et a mesure des expositions. Les resultats ont montre que cette evolution dependait fortement des couples sujet-boisson. En effet, l'augmentation des notes hedoniques durant l'exposition repetee a ete d'autant plus importante que les sujets ont initialement percu les boissons comme etant peu familieres. En revanche, l'augmentation des notes hedoniques n'a pas ete plus importante pour les sujets ayant une meilleure memoire des odeurs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (163 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 161 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2000/10
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.