Controle d'admission et qos dans les reseaux mobiles et les reseaux watm

par AMINE BERQIA

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Noufissa Mikou.

Soutenue en 2000

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these traite de strategies d'allocation de ressources dans les reseaux mobiles et de mecanismes de controle d'admission dans les reseaux atm sans fil (watm wireless atm). L'approche adoptee est la modelisation a l'aide de la theorie des files d'attente. Dans la premiere partie de la these, nous proposons differentes strategies d'allocation de canaux basees sur la priorite des transferts inter-cellulaires (handoffs) sur les appels entrants. Nous calculons la probabilite d'echec d'une tentative d'etablissement d'appel, la probabilite de coupure d'une communication ainsi que le temps de reponse pour les differents types d'appels. Nous montrons que la politique utilisant la reservation de canaux de garde aux communications handoffs offre une meilleure qualite de service que celle basee sur le mecanisme de push-out. De plus, a l'aide de la theorie des chaines de markov controlees, nous demontrons que cette politique de reservation est celle qui minimise la fonction de cout liee aux rejets des appels. La deuxieme partie de la these concerne les mecanismes de controle d'admission dans les reseaux atm sans fil. S'appuyant sur le network calculus nous comparons trois politiques de controle d'admission cs (complete sharing), utilisant l'integralite de la bande passante disponible, ul (upper limit), bornant l'utilisation de la bande passante pour chacune des classes d'appels et gm (guaranteed minimum), garantissant une bande passante minimale a chaque classe. Nous montrons que du point de vue de la minimisation de la bande passante effective allouee a une connexion au moment du controle d'admission, gm est meilleure que ul qui est meilleure que cs. En outre, utilisant des resultats de l'algebre min-plus, nous evaluons et comparons les performances de deux modeles avec pertes l'un multiplexant les deux types d'appels handoff et appels entrants dans une meme file d'attente, l'autre separant les deux classes d'appels dans deux files d'attente differentes. Nous montrons que, pour chaque type d'appel, la probabilite de perte, due soit a la taille finie des files, soit au mecanisme de controle d'admission est independante de ce dernier et inferieure dans le premier modele a celle du second. Des resultats numeriques et de simulation sont obtenus et compares.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 133 p.
  • Annexes : 79 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.