Identification des caspases impliquées dans l'apoptose des cellules leucémiques humaines : Rôle et fonction des isoformes de la caspase-2

par Nathalie Droin

Thèse de doctorat en Médecine. Biochimie. Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Éric Solary.

Soutenue en 2000

à Dijon .


  • Résumé

    Les caspases sont des enzymes très conservées au cours de l'évolution dont certaines jouent un rôle effecteur au cours de la mort cellulaire par apoptose. Dans les cellules tumorales humaines exposées à un agent cytotoxique, nous avons observé une augmentation de la transcription de certains gènes codant pour ces enzymes, notamment le gène CASP-2. L'épissage alternatif de ce gène génère plusieurs isoformes dont les effets peuvent être opposés. Nous avons montré que, dans des cellules exposées aux agonistes de Fas, l'isoforme longue participe à l'activation de la procaspase-8 sans interagir directement avec les éléments constitutifs du complexe d'activation de la mort cellulaire appelé DISC. Une isoforme plus courte interfère avec la condensation de la chromatine et les modifications membranaires associées à l'apoptose des cellules U937 traitées par l'étoposide. La cytéine catalytique du motif QACRG de cette procaspase-2S semble nécessaire à cet effet. Nous avons identifié une nouvelle isoforme de la caspase-2 capable d'intéragir avec la procaspase-2L et la molécule adaptatrice RAIDD. La surexpression de cette isoforme protège partiellement les cellules Nawalma de la mort cellulaire induite par des agents cytotoxiques et les agonistes des recepteurs de mort cellulaire. Les mutations qui préviennent l'interaction de cette isoforme avec RAIDD suppriment cet effet biologique. La procaspase-2 est une enzyme qui n'est indispensable ni au développement, ni à l'apoptose mais qui module certains aspects de la mort cellulaire en accélérant ou en freinant le processus en fonction de l'isoforme synthétisée.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (250 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.196-217

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2099U/2000/09TER
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 1840
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.