Caractérisation et physiopathologie moléculaires des micro métastases

par Abdelmajid Sabile

Thèse de doctorat en Génie enzymatique, bioconversion, microbiologie

Sous la direction de Alberto Roseto.

Soutenue en 2000

à Compiègne .


  • Résumé

    Les tumeurs solides épithéliales sont la forme la plus fréquente des cancers humains. Les métastases sont la cause de mortalité de 90 % des patients atteints de cancer. La capacité d'invasion et de métastases permet aux cellules tumorales de s'échapper de la masse tumorale primaire et de coloniser de nouveaux sites de l'organisme. Cette dissémination est souvent occulte au moment du premier diagnostic et indétectable par les procédures conventionnelles. Par conséquent, la capacité de détecter les cellules tumorales circulantes (CTC) et les micrométastases de façon efficace constitue un outil de diagnostic majeur pour la prévention de la formation de métastases et permet un meilleur suivi thérapeutique individuel des patients atteints de cancer. Durant les dernières années, plusieurs techniques de détection des CTC dans le sang ou dans les fluides lymphatiques se sont développées. Cependant, ces techniques montrent des variations considérables dans leurs résultats et elles ne sont pas encore suffisamment standardisées. Notre travail avait pour but d'améliorer la mise en évidence et la caractérisation des CTC. Notre premier objectif était d'optimiser la technique d'isolement des CTC. Ainsi, à l'aide d'un test de reconstitution in vitro, nous avons comparé l'efficacité de la technique d'immunocapture des CTC à l'aide de billes couplées à un anticorps Ber-EP4 par rapport aux techniques d'isolement soit par gradient de densité, soit par lyse des globules rouges par le chlorure d'ammonium ou par l'eau distillée. L'application de la technique RT-PCR aux cellules isolées par ces 4 techniques nous a permis de montré que l'isolement par immunocapture et par gradient de densité sont les plus sensibles in vitro. Ensuite, nous avons comparé ces 2 dernières techniques in vivo pour rechercher des CTC chez des patients atteints d'hépatocarcinomes ou d'adénocarcinomes prostatiques. Ainsi, nous avons montré que le gradient de densité est la technique la plus efficace in vivo. Dans un deuxième temps, nous avons appliqué la technique d'isolement par gradient de densité en combinaison avec la RT-PCR afin d'évaluer la libération iatrogène de cellules hépatocytaires chez des patients ayant subi des actes invasifs (résection chirurgicale ou biopsie hépatique à l'aiguille). Nous avons montré en effet que ces actes invasifs peuvent entraîner la libération d'hépatocytes normaux. Ce résultat met donc en évidence les limites de la détection des CTC. En effet, la RT-PCR ne permet pas la caractérisation des CTC d'un point de vue morphologique et ainsi la démonstration de la nature tumorale des cellules détectées. Enfin, dans le but d'avoir une technique permettant la caractérisation morphologique des CTC, nous avons développé une nouvelle technique ISET (Isolation by size of epithelial tumor cells) qui permet non seulement l'isolement des CTC, mais également leur caractérisation morphologique. En effet, ISET permet de récupérer, par filtration sélective, les cellules épithéliales sans les abîmer. En effet, nous avons montré la faisabilité de la caractérisation immunomorphologique des cellules isolées de cette façon. De plus, associée à la microdissection, ISET nous a permis de caractériser des cellules individuelles d'un point de vu moléculaire (analyse du génome des cellules par PCR ciblant des mutations ou des délétions géniques connues) et génétique (analyse par FISH : fluorescence in situ hybridization). En conclusion, ISET fournit une opportunité unique pour la mise en évidence et la caractérisation des CTC. Les utilisations potentielles de ISET sont bien au-delà du domaine de l'oncologie, car elle permet également l'isolement de larges cellules non tumorales circulantes. Par exemple, l'isolement de cellules trophoblastiques à partir du sang périphérique de femmes enceintes pourrait constituer une étape importante pour améliorer le diagnostic prénatal de maladies génétiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158-[19] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 124-158

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2000 SAB 1289
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.