Mise en oeuvre d'une technique de cartographie du pH tissulaire par imagerie fluorescence

par Xavier Maréchal

Thèse de doctorat en Génie biomédical

Sous la direction de Serge Mordon.

Soutenue en 2000

à Compiègne .

  • Titre traduit

    Setup of fluorescence imaging technique for tissue pH cartography


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En dépit des traitements thérapeutiques complexes et coûteux, la mortalité des états infectieux graves et notamment de l'état de choc septique reste élevée. Des travaux de la littérature, il apparaît que la détection précoce des évènements induits par l'hypoxie tissulaire, complication directe de ces états, pourrait être une alternative à l'établissement de l'état de choc et à ses complications les plus graves. Ces mêmes travaux ont permis d'identifier le territoire gastro-intestinal comme le canari de l'organisme et le pH intra muqueux (pHim) comme un paramètre clef d'appréciation de la souffrance tissulaire. Cependant, les techniques conventionnelles, tonométrie et microélectrodes ne permettent guère ce genre d'investigations en raison de résolutions spatiales et temporelles inadaptées. Parallèlement, les techniques optiques de fluorescence, techniques permettant la quantification de nombreux paramètres de manière non traumatique avec une sensibilité élevée ont connu un essor important dans le domaine biomédical. Ainsi, de nombreuses études présentent des techniques de détermination du pH par fluorescence et ce, dans une multitude de configurations. Ainsi et par rapport à la problématique posée et à l'avènement de ces techniques de fluorescence, l'idée du travail était de mettre en œuvre une technique de cartographie in vivo du pHim par imagerie de fluorescence. La mise en œuvre d'une technique nouvelle passe par deux étapes fondamentales : la caractérisation de la chaîne de mesure et la validation de cette technique par rapport à La réalisation de ces deux étapes nous a permis d'une part de mettre en œuvre cette technique de cartographie in vivo du pHim sur un modèle animal de rat, et d'autres par de valider cette technique par rapport à notre méthode de référence. Nous avons dès lors montré que la technique d'imagerie de fluorescence présentait des caractéristiques métrologiques très nettement supérieures aux techniques conventionnelles en terme de résolution spatiale, de résolution temporelle, de reproductibilité et de précision. De plus, par la facilité de transposition de cette méthode à d'autres organes, d'autres paramètres et d'autres configurations (endoscopie), cette technique d'imagerie de fluorescence apparaît infectieux comme un atout majeur pour la détection des événements précoce induits par les états infectieux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (276 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 267 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2000 MAR 1274
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.