Phototransformation de composes organiques chlores en solution aqueuse

par Laurence Meunier

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Pierre Boule.

Soutenue en 2000

à Clermont-Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude presentee porte sur les mecanismes de phototransformation directe et induite de plusieurs composes organochlores en solution aqueuse. Les composes etudies sont le trichloroethylene (tce), le 1,1,1-trichloroethane (111-t), le 1,4-dichlorobenzene, le chlorbufam, le mecoprop et le dichlorprop. Les trois derniers sont utilises comme herbicides. La principale reaction observee avec le tce est une photopolymerisation radicalaire. L'irradiation du 1,1,1-t conduit initialement au 1,1-dichloroethylene qui photopolymerise. L'etude de la phototransformation du 1,4-dichlorobenzene en solution aqueuse a revele une forte influence de l'oxygene. En milieu aere, les photoproduits primaires formes sont le 4-chlorophenol et le 2,5-dichlorophenol, ce dernier resultant d'une oxydation par transfert d'electron sur l'oxygene. En absence d'oxygene, la formation inattendue de 2-hydroxydibenzofurane est attribuee a la photocyclisation de la 4-chlorophenyl-hydroquinone intermediaire. Le chlorbufam irradie conduit a une reaction de photohydrolyse quasi-specifique de la liaison c-cl. Dans le cas du mecoprop, les formes anionique et moleculaire ont des comportements photochimiques differents. Par irradiation a 254 nm ou entre 275 et 350 nm, la premiere conduit majoritairement au produit de photohydrolyse. La forme moleculaire donne principalement lieu a un rearrangement radicalaire resultant de la coupure homolytique de la liaison ether. Mais le 4-chloro-2-methylphenol est le photoproduit majoritaire lors de l'exposition du mecoprop en lumiere solaire ou dans le proche uv, sa formation est auto-acceleree. Cet effet de longueur d'onde s'explique par l'intervention de reactions induites par des composes quinoniques formes au cours de la reaction.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 p.
  • Annexes : 118 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences, Technologies et Staps.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.