Dynamique de l'extension continentale - application au rift ouest-europeen par l'etude de la province du massif central

par Laurent Michon

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Olivier Merle.

Soutenue en 2000

à Clermont-Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire de these est constitue d'une thematique regionale et d'une thematique generale. La premiere thematique correspond a une etude du rift ouest-europeen (roe) par l'analyse du rift du massif central (rmc). Dans le massif central (mc), la repartition du volcanisme associe a l'extension cenozoique permet de differencier trois episodes : le volcanisme pre-rift, le volcanisme syn-rift et la phase volcanique majeure. Le volcanisme pre-rift (paleo-eocene) est associe a une surrection du mc. Le volcanisme syn-rift est lie a la periode d'extension eo-miocene a l'origine des grabens du mc. Durant cette periode, la chronologie des evenements plaide en faveur d'une evolution de type rift passif. La phase volcanique majeure, responsable des principales provinces volcaniques, est caracterisee par deux pics de magmatisme contemporains de periodes de surrection sans creation de graben et sans sedimentation. Cette evolution est compatible avec le stade initial d'un rift actif. Cette evolution du rmc est commune a l'ensemble du roe et la repartition du roe concentrique autour des alpes suggere un lien etroit entre ces deux systemes geologiques. La phase eo-alpine ( 65 ma) serait responsable du flambage lithospherique en avant des alpes et du volcanisme pre-rift. A l'eocene, la creation de la racine lithospherique alpine permet d'expliquer le rift passif contemporain au niveau du roe, puis le rift actif a partir du miocene. La thematique generale a pour but d'etudier la dynamique de l'extension par une approche analogique. Les experiences a l'echelle crustale montrent le role majeur de la vitesse d'extension sur les structures formees. Dimensionnees a partir du rapport de resistance entre les parties fragile et ductile, les modeles montrent que la geometrie des structures varie en fonction du nombre de discontinuites de vitesse et de la vitesse d'extension. Appliques a la nature, ces modeles permettent d'expliquer la difference de geometrie entre le graben du rhin et le rmc.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

DYNAMIQUE DE L'EXTENSION CONTINENTALE - APPLICATION AU RIFT OUEST-EUROPEEN PAR L'ETUDE DE LA PROVINCE DU MASSIF CENTRAL

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 266 p.
  • Annexes : 308 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne (Aubière). Bibliothèque Sciences, Technologies et Staps.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMF 16203-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.