Irradiations de cellules de melanome humain par des neutrons de 14 mev ; interpretation des courbes de survie ; simulation physique de l'interaction des neutrons dans le milieu cellulaire

par VERONIQUE BODEZ

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de JEAN-PIERRE ALARD.

Soutenue en 2000

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Des neutrons de 14 mev ont ete utilises pour irradier des cellules de melanome humain afin d'etudier les courbes de survie cellulaire a faible dose et faible debit de dose. Nous avons simule au moyen du code mcnp le transport des neutrons a travers le dispositif experimental afin d'etudier la contamination du faisceau primaire en gamma et electrons, ce qui nous a permis de montrer la validite de nos experiences. Nous avons mis en evidence une decroissance rapide de la courbe de survie dans les premiers cgy, suivie d'un plateau jusqu'a des doses de l'ordre de 30 cgy puis d'une decroissance exponentielle. Ces resultats sont observes pour la premiere fois avec des neutrons a faible debit de dose (5 cgy/h). En parallele avec cet aspect experimental, nous avons entrepris le developpement d'un code permettant d'etudier l'interaction des neutrons avec le milieu cellulaire dans le cas de cellules individuelles telles qu'elles se presentent dans le cas de nos experiences d'irradiation. Nous avons montre que la majorite de l'energie est deposee par les protons provenant de l'interaction des neutrons avec le milieu exterieur, et par les ions lourds pour les interactions ayant lieu a l'interieur de la cellule. D'autre part le code permet de retrouver en ordre de grandeur le debit de dose mesure lors des experiences au moyen de diodes au silicium. Les premiers resultats montrent que nous pouvons, au moyen d'une theorie simple fondee sur un phenomene de reparation induite, interpreter de maniere satisfaisante le plateau observe experimentalement. Grace a la possibilite d'estimer la distribution radiale de la dose le long des trace des ions charges, nous avons montre la possibilite de calculer des sections efficaces d'interaction avec les organites cellulaires. Ce travail debouche sur d'interessantes perspectives dans l'avenir tant sur le plan de la radiobiologie que de la radiotherapie ou la radioprotection.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 156 p.
  • Annexes : 55 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.