Etude de la dormance des bourgeons vegetatifs chez le pecher : analyse de l'expression des genes de l'atpase-h + du plasmalemme

par FREDERIC GEVAUDANT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de GILLES PETEL.

Soutenue en 2000

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez le pecher (prunus persica l. Batsch), la dormance des bourgeons vegetatifs pourrait etre liee, au moins en partie, a la presence d'inhibitions correlatives entre le bourgeon et leurs tissus sous-jacents, lesquels possedent une capacite d'absorption des nutriments superieure a celle des bourgeons (marquat at al. , 1996). Dans ces tissus, des variations de quantite et d'activite de l'atpase-h + du plasmalemme ont ete observees, en accord avec l'implication de cette proteine dans les transports actifs. Afin d'apprehender le role de l'expression des genes, nous avons entrepris le suivi d'expression des isoformes de l'atpase-h + du plasmalemme dans les deux territoires cles. Deux adnc complets (ppa1 et ppa2) de l'atpase-h + du plasmalemme du pecher ont ete clones par race pcr couplee a la transcription inverse. Une analyse phylogenetique, basee sur les sequences en acides amines deduites, revele que ces deux isoformes appartiennent a deux sous-familles distinctes. Trois sequences partielles ont egalement ete clonees par rt-pcr, en utilisant des motifs conserves des atpases-h + de plantes. L'accumulation des transcrits de l'atpase-h + du plasmalemme a ete etudiee sur les bourgeons vegetatifs durant la periode automno-hivernale et lors de la levee de dormance, sur deux annees vegetatives. Les analyses par rt-pcr competitive montrent qu'au debut de la periode de dormance (octobre et novembre) les transcrits de l'atpase-h + du plasmalemme sont plus abondants dans les tissus sous-jacents par rapport au bourgeon. Apres la levee de dormance, dans les deux types de tissus, l'accumulation des transcrits correspondant a ppa1, 2 et 3 augmente fortement, alors que la quantite de transcrits correspondant a ppa4 diminue. Lorsque les arbres sont maintenus en serre (c'est-a-dire prives de froid), aucune accumulation de transcrits ppa n'est observee. Ces resultats suggerent que le froid puisse agir comme un facteur determinant dans l'induction de la transcription. La technique d'hybridation in situ a ete mise en uvre, afin de localiser l'expression du gene ppa1 de l'atpase-h + du plasmalemme, dans le bourgeon. Les resultats montrent que l'atpase-h + du plasmalemme est fortement exprimee, apres la levee de dormance, au niveau du meristeme, dans les zones d'elongation cellulaire (primordiums foliaires, les cellules du mesophylle des ebauches foliaires et les cellules du procambium), mais n'est pas exprimee dans les cellules de l'epiderme foliaire. Au niveau des tissus sous-jacents, l'accumulation des transcrits correspondant a ppa1 est importante dans les tissus conducteurs. La forte expression de l'atpase-h + du plasmalemme dans le meristeme, les cellules en elongation et les tissus conducteurs plaident en faveur de l'implication l'atpase-h + du plasmalemme dans la reprise active de la croissance du bourgeon.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 p.
  • Annexes : 260 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.