Etude du rayonnement d'une structure filaire par une methode mixte : formalisme integral/theorie des lignes de transmission

par JULIE WALLART

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de JACQUES FONTAINE.

Soutenue en 2000

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Un certain nombre de problemes d'actualite en compatibilite electromagnetique (cem) sont relatifs a l'emissivite de systemes electriques ou electroniques. Les valeurs du champ electromagnetique rayonne par de telles structures sont parfaitement definies des lors que l'on connait leur distribution de courant. Dans cette etude, nous nous interessons a des structures filaires aeriennes composees de conducteurs cylindriques parfaits, situees au-dessus d'un sol parfaitement conducteur ou de conductivite finie, et pouvant etre excitees par un generateur de tension ou subir l'illumination d'une onde plane incidente. Le principe de cette nouvelle methode de calcul repose sur l'evaluation numerique de nouveaux parametres lineiques propres, impedances et admittances, qui tiennent compte des discontinuites geometriques du fil (coude, changement de direction) et des couplages entre cellules maillant le conducteur. Ces matrices sont determinees par application du formalisme integral (resolution de l'equation de pocklington par la methode des moments) sur un ou plusieurs conducteurs composant la structure. La distribution de courant sur l'ensemble de la structure multifilaire est alors determinee par la resolution des equations des telegraphistes par la technique des variables d'etat. Le fait d'introduire ces nouveaux parametres dans les matrices des impedances et admittances lineiques conduit alors a considerer la structure comme une ligne non-uniforme. L'evaluation des champs rayonnes, en zone proche ou lointaine, est ensuite obtenue de facon classique par le theoreme de superposition. La validation de cette nouvelle methode est effectuee soit a partir de resultats de modelisation issus du logiciel nec2d, soit par confrontation avec des resultats de mesures sur une strip-line filaire. Cette configuration permet, en particulier, une etude de l'influence du nombre de conducteurs sur la presence de zones homogenes dans le volume de test de la stripline.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 p.
  • Annexes : 46 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.