De la spontanéité à la règle : le passage à l'esthétique néo-classique dans les adaptations des comédies et des tragi-comédies de Shakespeare à la Restauration anglaise

par Andréa Trocha-Van Nort

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Jean Pironon.

Soutenue en 2000

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    A l'époque de la restauration anglaise, les pièces de Shakespeare étaient reprises et adaptées pour le spectateur de ce nouvel âge. Les raisons pour lesquelles on prenait plume pour réécrire l'auteur étaient nombreuses, mais les plus importantes concernaient le manque d'auteurs dramatiques compétents au début de la période et aussi la réputation de Shakespeare qui allait croissant. Les adaptations néo-classiques de ses comédies et tragi-comédies reflétaient peu l'esthétique théâtrale de la renaissance anglaise. Ces productions plus coûteuses à monter mettaient en scène des danses, chants et des masques avec des décors somptueux alors que du vivant de l'auteur les pièces originales étaient représentées sur des scènes rectangulaires quasiment vides qui avançaient vers le milieu de l'audience, ou dans des halles austères des bâtiments d'Etat. La composition du public avait grandement changé après la disparition de Shakespeare, et à partir de 1660, les courtisans de Charles II influaient sur le contenu des pièces. C'est pour cette raison que les adaptateurs de l'auteur visaient à leur plaire. Les adaptateurs étaient : J. Dryden, Sir W. Davenant, J. Lacy, T. Shadwell, T. Durfey, E. Settle, H. Purcell, C. Gildon, G. Granville, J. Dennis, W. Burnaby

  • Titre traduit

    From spontaneity to regularity : the application of neoclassical postulates in the adaptations of the comedies and tragicomedies of Shahespeare during the english restoration


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (536 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 479-530. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.