Le monstre en son labyrinthe dans les littératures du XXème siècle en langues romanes

par Catherine d' Humières

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Alain Montandon.

Soutenue en 2000

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Le monstre du labyrinthe fait partie des mythes anciens qui semblent avoir trouvé, à notre époque, un nouveau souffle et une étonnante modernité. Voilà pourquoi cette thèse s'est donné pour objectif l'analyse des différentes créations littéraires qui se sont élaborées au 20e autour du mythe du minotaure, dans les littératures romanes principalement espagnole, française, italienne ; ces 3 langues, par leur caractère méditerranéen, étant restées très proches de l'aire culturelle qui a donné naissance au mythe crétois. Le prologue évoque les interprétions qui ont été faites de la légende originelle afin de prouver que, malgré tant d'hypothèses et de recherches, elle a toujours su garder son mystère et son charme. La 1ère partie s'attache d'abord à l'étude du labyrinthe. Inséparable du minotaure au point d'aller parfois jusqu'à la totale identification, il reste synonyme de danger : c'est l'endroit où l'on se perd, le lieu de toutes les rencontres. Il s'avère intéressant d'en considérer l'ampleur, la variété, et la signification existentielle dont le 20e siècle a pu le charger. La 2e partie privilégie le monstre lui-même, et tente de montrer comment la figure du minotaure a pris le pas sur les autres acteurs du drame antique jusqu'à devenir le pivot essentiel de toure réflexion. On en arrive ainsi à se demander si les montres issus de l'imagination de l'homme ne sont pas un reflet de sa monstrueuse condition, perpétuellement en tension entre l'esprit et la matière. Enfin, l'épilogue envisage l'évolution du mythe et son utilisation tout au long du 20e, afin d'observer dans quelle mesure les événements historiques ou les transformations sociales ou culturelles ont pu influencer la création littéraire, l'infléchir et l'enrichir en l'entraînant sur des chemins imprévus. N'est-il pas vrai que le pouvoir de la littérature tient aussi au fait qu'il lui arrive, fort souvent, de recréer d'énigmatiques dédales où s'enchevêtrent les chemins de l'histoire et ceux de la fiction ?

  • Titre traduit

    The monster in his labyrinth, in the XX century literature in romance language


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (806 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 780-797. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.