Le mythe de la malediction du negre chez les auteurs africains et caribeens d'expression francaise

par Edmond Mfaboum Mbiafu

Thèse de doctorat en Lettres. Études africaines

Sous la direction de Bernard Mouralis.

Soutenue en 2000

à Cergy-Pontoise .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Il a manque a la critique litteraire dans certains contextes postcoloniaux de pouvoir aborder sereinement certaines questions ressortissant a ce qui a ete range par ceux qui y avaient interet, comme sacre. Cette these est donc le prolongement dans le champ litteraire afro-caribeen d'une interrogation sur les remanences d'un des mythes les plus sournois herites de l'esclavage et de la colonisation. Le presuppose de cette these est l'insuffisance d'une critique des profondeurs, touchant aux bastions non laiques de l'histoire des idees, pour des litteratures nees de la contestation, et auto programmees a refuser la domination. L'option comparatiste mettant en parallele les situations fort dissemblables des caribeens et des africains souligne a la fois, la distance qui les separe sur un plan laique, et leur proximite sur le plan religieux. L'interet est ici pour le negre regardant, regarde, se regardant. Les resultats de ces mesures dioptriques sont revelateurs de la conductibilite de la religion dans la propagation d'un mythe qui signe l'entree du negre dans la modernite, puisqu'il lui prescrit une histoire et une destinee. Tout en debusquant sous la plume des auteurs africains et caribeens d'expression francaise la trace vivante d'un mythe qui, meme pour les esprits eclaires n'en est pas un, cette etude de la presence du mythe de la malediction du negre se propose de montrer comment, incidemment, se construisent les visions biaisees d'une alterite secretee par les praxis coloniales et postcoloniales. Elle montre aussi le lien entre la pensee mythique de soi et les initiatives de quete d'identite, tournees vers la liquidation du negre maudit. Le resultat est une banale resurgence du mythe qui se fortifie de la resistance que d'aucuns lui opposent. <<le mythe de la malediction du negre chez les auteurs africains et caribeens d'expression francaises >> est enfin, l'amorce d'un questionnement plus vaste sur les receptions et les transformations des discours religieux coloniaux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 v. (438-8 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 414-437

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Cerclades.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL CERG 2000 MFA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.