Glypicanne-1 et syndecannes-1 et -4 dans la cellule de sertoli de rat : mise en evidence et regulation de leur arn messager

par SYLVIE BRUCATO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JEAN BOCQUET.

Soutenue en 2000

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La cellule de sertoli occupe une place centrale dans le testicule en ce qu'elle assume un role essentiel dans le deroulement normal de la spermatogenese. Son fonctionnement est finement regule par de nombreux facteurs (fsh, facteurs de croissance, cytokines) qui pour la plupart d'entre eux requierent la co-participation de proteoheparannes sulfates (hspg) membranaires pour exercer leur action. Symetriquement, le statut metabolique de ces glycoconjugues pourrait etre sous controle des certains de ces facteurs. Une approche biochimique montre l'association de deux famille distinctes de hspg a la membrane plasmique de la cellule de sertoli. La premiere y est ancree par un segment transmembranaire hydrophobe (hspg transmembranaires, de type syndecanne), la seconde par un glycosylphosphatidylinositol (gpi-hspg, de type glypicanne). Des techniques immunologiques revelent la presence de syndecanne-1 (s-1) et de syndecanne-4 (s-4), et les arn(s) messagers (arnm) correspondant au glypicanne-1 (glyp-1), a s-1 et a s-4 ont ete detectes. Comme des travaux anterieurs ont montre que l'expression des hspg membranaires est modulee principalement au niveau transcriptionnel, une technique de rt-pcr semi-quantitative multiplex a ete mise au point. Cette derniere a servi de base a l'etude des regulations de l'expression simultanee des arnm de s-1, s-4 et glyp-1. Dans les cellules de sertoli de rats de 20 jours, l'activation de la proteine kinase c (pkc) par un ester du phorbol conduit a une augmentation de l'expression des arnm de s-1 et glyp-1 mais n'affecte pas celle de s-4. L'atp, un mediateur physiologique pouvant etre libere par les cellules germinales et mobilisant la voie de la phospholipase c, induit des effets identiques. L'action de l'hormone folliculo-stimulante (fsh), principal regulateur des fonctions sertoliennes, et de ses deux messagers secondaires, l'amp cyclique (ampc) et le ca 2 + a ete etudiee. La fsh, l'elevation du taux intracellulaire d'ampc par differents agents phamacologiques et la chute de l'influx calcique depriment l'expression de l'arnm de glyp-1 mais se revelent sans incidences sur celle de s-4. Le tableau de regulation pour s-1 apparait plus complexe puisque l'ampc et la reduction de la disponibilite intracellulaire en ca 2 + induisent des effets opposes, expliquant peut etre l'absence d'action de la fsh. La cellule de sertoli constitue une cible pour le basic fibroblast growth factor (bfgf) celui-ci etant capable d'amoindrir la production d'estradiol. En presence de hspg comportant des chaines d'heparanne sulfate a faible degre de sulfatation, l'action de ce facteur est abolie. Cette experience indique que dans la cellule de sertoli, les chaines d'heparanne sulfate doivent necessairement fixer prealablement le bfgf pour qu'il puisse acceder a son recepteur de signalisation. En retour, le bfgf inhibe l'expression du glyp-1. Au cours du developpement sertolien (entre 10 et 30 jours), l'expression de s-4 et de glyp-1 tend a augmenter, celle de s-1 restant inchangee. Sous l'influence des traitements precites, l'expression de s-4 varie alors qu'a 20 jours, elle paraissait constitutive, celles de s-1 et de glyp-1 etant globalement regulee d'une facon identique a celle enregistree a 20 jours. La regulation de l'expression des hspg membranaires est specifique au type considere et depend aussi de l'age de la cellule. Ces observations suggerent que les syndecannes et les glypicannes pourraient etre impliques dans les modifications structurelles et fonctionnelles dont la cellule de sertoli est le siege, au cours du developpement testiculaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 217 p.
  • Annexes : 525 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.