Etudes de la reaction de spallation p+au a 2. 5 gev et de la production neutronique en cibles epaisses (pb, w et hg) par des protons de 0. 4 a 2. 5 gev

par Alain Létourneau

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Joël Galin.

Soutenue en 2000

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le travail de these s'articule autour de deux etudes : etude de la reaction de spallation p+au a 2. 5 gev et etude de la production neutronique en cibles epaisses. Ces deux etudes s'inscrivent dans un programme de recherche initie dans le cadre du projet de source europeenne de spallation (ess) et du projet francais de traitement des dechets radioactifs (gedeon). A l'aide d'un dispositif experimental tres complet alliant un detecteur de neutrons a des detecteurs de particules chargees, tous deux d'efficacite superieure a 80%, nous avons pu etudier l'evolution du processus elementaire de spallation en fonction de l'energie deposee par le proton incident dans le noyau (energie d'excitation). Nous avons ainsi montre le realisme d'une description du processus en deux etapes et valide l'utilisation du code de cascade intra-nucleaire de j. Cugnon (incl2. 0) couple a un code de desexcitation statistique (gemini). Les sections efficaces de production des particules chargees legeres ont ete mesurees et la contribution de l'emission de preequilibre evaluee. La formation des particules composites directes a ete ajoutee au code incl2. 0 a l'aide d'un modele de coalescence. La production neutronique (multiplicites moyennes et distributions) a ete etudiee en fonction de l'energie du faisceau, de la geometrie de la cible et de la nature de la cible. Nous avons montre que le gain en neutrons, lorsque l'epaisseur de cible augmente, est domine par la probabilite de reaction (pour des epaisseurs de cibles inferieures a 2 ou 3 longueurs d'interaction) et d'une facon moindre par le developpement des reactions secondaires. Ces deux parametres ont ete etudies separement. Les donnees experimentales ont ete comparees aux resultats du code de transport hermes, validant celui-ci pour l'emission de neutrons.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 p.
  • Annexes : 142 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.