Etude du controle de la ponte chez la seiche sepia officinalis l. : applications a la conservation des stocks et au repeuplement dans l'ouest cotentin

par CELINE ZATYLNY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de EVE BOUCAUD CAMOU.

Soutenue en 2000

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chez sepia officinalis, la ponte se compose d'une succession d'etapes parfaitement decrites : (1) l'ovulation, (2) l'encapsulation, (3) la fecondation, (4) le depot de l'uf sur un support. L'etude combinee de la ponte en milieu naturel, en elevage et au laboratoire, a permis d'elucider certains mecanismes lies a ce processus physiologique tout en soulignant la complexite du controle de ces derniers. En effet, de nombreux facteurs impliques dans cette regulation ont ete mis en evidence au niveau de l'aire neurohemale de la veine cave et dans l'hemolymphe, mais aussi dans les ovocytes et les ufs. Plusieurs facteurs d'origine ovarienne ont pu etre caracterises. La 5-hydroxytryptamine, probablement impliquee dans le blocage des ovocytes avant la ponte, est l'un de ces facteurs. En outre, de nouveaux peptides regulateurs ovariens tels que la sepovotropine (pkdsmlllqvpvyamide) et ilme ont ete identifies sur la base de leur activite biologique. La sepovotropine module les contractions du tractus genital a des concentrations voisines de 10 1 9 m contre 10 1 4 m pour ilme. Ce dernier, libere par les ovocytes dans les voies genitales femelles et par les ufs dans le milieu naturel est la premiere pheromone caracterisee chez un mollusque cephalopode. Par ailleurs, des etudes menees sur le terrain dans l'ouest-cotentin ont permis d'etudier l'agregation printaniere des geniteurs. L'installation d'une aire de ponte artificielle a permis de realiser un suivi en milieu naturel qui associe aux travaux de recherche menes en laboratoire permet d'envisager une etude approfondie du mode de liberation des attractants chimiques ovariens dans le milieu naturel et d'elucider leur role dans le comportement des geniteurs lors de l'agregation dans les aires de ponte.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 p.
  • Annexes : 140 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B VII b / ZAT / e
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.