Implication du cycle ascorbate-glutathion dans la croissance foliaire et la repousse apres defoliation du ray-grass (lolium perenne l. ) : relations avec le metabolisme carbone et la nutrition soufree

par LAURENT PIQUERY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JEAN-PIERRE BILLARD.

Soutenue en 2000

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la zone meristematique des bases des feuilles en croissance (bfc), le fonctionnement intense du cycle ascorbate-glutathion et la fourniture de nadph par la voie des pentoses phosphate (opp) permettent a la fois de maintenir les antioxydants sous forme reduite et la detoxication de l'h 2o 2. Le 1-3 bis (2-chloroethyl)-n-nitrosouree (bcnu) entraine dans cette zone, une augmentation des teneurs en h 2o 2 et en antioxydants ainsi qu'une chute des ratios reduit / oxyde du glutathion et de l'ascorbate. Ces modifications sont associees a une reduction tres forte de la repousse des limbes. En absence de bcnu, la defoliation ne modifie pas les ratios reduit / oxyde des antioxydants. L'augmentation de la fourniture d'hexoses a la voie opp, resultant du catabolisme des fructanes, et la tres forte activation de l'hexokinase participent au maintien de la croissance des plantes defoliees. La reprise de croissance est precedee, pendant la periode hivernale, d'une accumulation du glutathion dans les bfc et dans les chaumes. A l'issue d'un traitement au froid, l'augmentation de la repousse foliaire est egalement associee a un enrichissement en glutathion dans tous les organes. En culture hydroponique, la nutrition soufree, peut etre un facteur limitant de la croissance. Un apport accru de so 4 2 - entraine, en effet, un accroissement de la production de ms et une augmentation temporaire de l'absorption d'azote 1 5n. Ce travail revele l'implication des antioxydants et de leur statut redox dans la croissance foliaire, et suggere une intervention du glutathion dans la regulation des metabolismes azotes et soufres. La senescence naturelle des gaines est associee a une mobilisation des reserves azotees et carbonees et a une inactivation du cycle ascorbate-glutathion ne permettant plus la detoxication de l'h 2o 2. Nos travaux suggerent que l'oxalate constitue une source d'h 2o 2 et que l'oxalate oxydase est impliquee dans la defense des tissus foliaires contre les pathogenes durant la senescence.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 p.
  • Annexes : 307 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.