Caracterisation par spectroscopie infrarouge de la zeolithe beta. Etude de sa desactivation dans l'acylation de friedel-crafts

par Alexandre Vimont

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Frédéric Thibault-Starzyk.

Soutenue en 2000

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La zeolithe a ete etudiee par spectroscopie infrarouge en vue de son emploi pour catalyser la reaction d'acylation de friedel-crafts. Une nouvelle bande infrarouge vers 880 cm - 1 a ete mise en evidence sur les zeolithes beta deshydratees, elle est attribuee a un site forme d'un atome d'aluminium de charpente, tricoordine et porteur de groupements hydroxyles. La formation d'hydrogeno-carbonates lors de l'adsorption de dioxyde de carbone a montre le caractere de paire acide-base de ce site. Ce site de lewis se transforme reversiblement en site de brnsted par adsorption et dissociation d'eau. D'autres sites de dissociation de l'eau sont observes : des ponts siloxanes s'ouvrent et conduisent reversiblement a la formation de differents groupements silanols. La desactivation de zeolithes beta commerciales lors de l'acylation de l'anisole par l'anhydride acetique est due, pour des rapports anisole / anhydride eleves, a un produit secondaire, la 1-(4-methoxy-phenyl)-butane 1,3-dione. Pour une zeolithe beta constituee de gros cristallites, la desactivation est liee a l'accumulation du produit de la reaction et a sa condensation aldolique. A proportion d'anhydride acetique plus elevee en phase gaz, la desactivation resulte des reactions de condensation de l'agent acylant. En hydrolysant le catalyseur, cette desactivation est partiellement reversible alors que ce n'est pas le cas avec une desactivation par la -dicetone. Le toluene est moins reactif que l'anisole, et la desactivation du catalyseur est due dans ce cas aux produits de condensation de l'anhydride : la faible basicite du toluene favorise un fort taux de recouvrement en anhydride acetique, qui augmente probablement les reactions bimoleculaires de condensation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (242 p.)
  • Annexes : 162 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.