Etude cytologique de la gametogenese, du systeme nerveux central et du cycle de reproduction de l'ormeau europeen haliotis tuberculata (l. )

par OUMKELTOUM BELHSEN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de MICHEL MATHIEU.

Soutenue en 2000

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'ormeau europeen h. Tuberculata est un archeogastropode gonochorique a fecondation externe. Les modalites du cycle sexuel de la population naturelle d'ormeaux de l'archipel de chausey ont ete etudiees. Elles sont similaires a celles des iles anglo-normandes et de l'archipel des glenans (bretagne). Les donnees stereologiques permettent de mettre en evidence : - une phase de repos sexuel hivernal de septembre a debut mars, - une initiation des gametogeneses en mars avec apparition des premieres cellules germinales matures en avril, - un premier etat de repletion de la gonade en juin suivi d'une ponte estivale qui debute fin juin et se poursuit jusqu'en aout, - une phase de restauration d'un mois et demi conduisant a un second etat de repletion fin septembre. Elles est suivie vraisemblablement d'une ponte automnale. L'environnement des cellules germinales et le deroulement de la gametogenese ont ete etudies sur le plan ultrastructural. Les resultats obtenus ont permis : - de mettre en evidence des cellules glandulaires et des cellules de soutien au sein de l'epithelium gonadique, - d'identifier les composants de l'assise conjonctivo-musculaire sous-jacente, notamment les fibrilles de collagene, les cellules musculaires, les fibroblastes, les cellules denses, les hemocytes, les sinus hemolymphatiques et les afferences nerveuses, - de reveler l'existence de cellules somatiques accompagnatrices ainsi que leur implication dans la vitellogenese et le catabolisme du materiel resultant de la lyse des cellules germinales, - et enfin, de preciser les caracteristiques structurales des gametes males et femelles. L'etude du collier perisophagien de h. Tuberculata confirme l'existence de cellules nerveuses possedant une affinite tinctoriale pour les colorants signaletiques des neurosecretions testes et presentant les caracteristiques ultrastructurales des cellules neurosecretrices (appareil de golgi, reticulum endoplasmique granulaire et differentes populations de granules elementaires morphologiquement distincts). Certaines cellules neurosecretrices et fibres nerveuses sont immunoreactives vis-a-vis d'anticorps diriges contre des peptides anterieurement identifies chez lymnaea stagnalis et connus par leur implication dans la regulation de la reproduction et de la croissance : fmrfa, mip, -cdcp et apgwa. Ces resultats traduisent la presence de ces peptides et/ou de substances apparentees. L'environnement des neurones est constitue par le tissu glial et la gaine periganglionnaire. Celle-ci est formee d'un perineurium basal de structure lamellaire et d'un perineurium externe qui regroupe, outre les composants de l'assise conjonctivo-musculaire externe, des cellules globulaires et des cellules de l'organe juxtaganglionnaire. L'infrastructure de ce dernier est similaire a celle des corps dorsaux des pulmones. Deux types de gliocytes ont ete identifies selon leurs caracteres ultrastructuraux : les gliocytes filamenteux et les gliocytes pigmentaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 246 p.
  • Annexes : 363 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.