Etude du metabolisme du glycogene chez l'huitre creuse crassostrea gigas. Impact sur la reproduction et les mortalites estivales

par CLOTHILDE HEUDE BERTHELIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de MICHEL MATHIEU.

Soutenue en 2000

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les mortalites estivales qui touchent actuellement les bassins ostreicoles francais mettent en avant la fragilite de cette production qui repose sur l'huitre creuse japonaise crassostrea gigas. Ces mortalites atteignent preferentiellement des animaux ayant un indice de condition eleve, pour lesquels l'effort de reproduction, associe a une periode de croissance active, s'avere tres lourd d'un point de vue energetique. Or, l'energie necessaire est fournie essentiellement par les reserves en glycogene qui sont au plus bas a cette periode de l'annee. L'hypothese d'une inadequation entre les reserves disponibles et la consommation engendree par la gametogenese et la croissance a donc ete prise en compte. Des techniques histologiques et biochimiques ont permis de caracteriser le tissu de reserve chez crassostrea gigas. Un seul type cellulaire specialise dans la mise en reserve du glycogene est present chez cette espece. Les variations saisonnieres du tissu de reserve et du contenu en glycogene de la region gonadique sont liees aux stades de developpement de la gonade. Le suivi in vitro de l'incorporation de glucose radioactif dans le glycogene a permis de montrer que la capacite de mise en reserve du glycogene dans les cellules vesiculeuses varie egalement au cours du cycle sexuel. Une strategie de mesure in vivo de l'incorporation de glucose marque dans le glycogene a ete envisagee afin d'evaluer ce metabolisme a l'echelle de l'animal entier, sur une annee. Si le taux de glucose circulant regule in vitro le metabolisme du glycogene des cellules vesiculeuses, cette regulation est egalement mediee par des molecules de type glucagon et insuline : l'existence de cellules neurosecretrices immunoreactives vis-a-vis d'un anticorps anti-glucagon de vertebre a ete demontre dans les ganglions cerebroides de mytilus edulis. De plus, ces deux hormones de vertebre ont montre un effet biologique sur le metabolisme du glycogene des cellules vesiculeuses isolees.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 156 p.
  • Annexes : 127 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.