L'anamorphose, figure du traduire etude critique des tendances deformantes en traduction dans le domaine litteraire anglais-francais.

par Alain Labau

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Josette Leray.

Soutenue en 2000

à Caen .


  • Résumé

    Traduire, c'est formuler des choix qui engagent non seulement une theorie de la traduction mais aussi une theorie de la litterature : la reponse a la question : que dois-je traduire ? avant meme qu'elle ne soit remplacee par celle du << comment traduire >>, suppose qu'aient ete resolues les questions suivantes : qu'est-ce qu'une oeuvre litteraire ? quels rapports entretientelle avec le monde ? or, le monde de l'oeuvre originale fait souvent l'objet d'une nouvelle codification hermeneutique qui prive le lecteur de ses veritables prerogatives. Succombant au pouvoir imageant du texte premier et aux imperatifs de la langue traduisante qui filtre sans relache le texte de depart des lors que le processus de traduction est entame, le traducteur, en meconnaissant la dimension problematologique du traduire, est inevitablement conduit a livrer le sens du sens au moment ou il pense avoir isole le sens original. En adaptant les outils de la linguistique contrastive a ceux de la critique textuelle, il est possible de decrire l'ensemble des operations qui interviennent a l'interieur du << champ traductif >> et de determiner dans quelles conditions le texte de depart, en etant refigure, court, a l'issue d'une tentative de re-enonciation qui peut confiner a la re-appropriation pure et simple, le risque d'etre defigure. L'etude synchronique et diachronique des points d'ancrage de la deformation (relation intersubjective, pente metaphorique, reseaux isotopiques, phrase rythmique. . . ) montre comment le sens d'origine est prolonge suivant des modalites ideologiques qui sont celles de la litterature d'accueil : les formes sensibles du texte de depart, parce qu'elles defient parfois les lois de la raison et de la langue d'accueil, sont redressees, dans la logique d'un mouvement de type anamorphotique, en une vision claire, lisible.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 390 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 299 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.