Le texte etoile dans l'oeuvre narrative posterieure a yo el supremo d'augusto roa bastos

par ADELAIDE GUILLET DE CHATELLUS

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Milagros Ezquerro.

Soutenue en 2000

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'oeuvre narrative posterieure a yo el supremo s'organise et se regarde comme un ciel etoile. Tant dans leur fonction narratrice que dans l'histoire qu'ils racontent, vigilia del almirante et el fiscal reproduisent en effet les principes de fragmentation et d'egalite qui regissent l'organisation de la lumiere dans la voie lactee. Constellation narrative, le texte postule alors un role actif du lecteur auquel il incombe de faire comme roa bastos enfant: a la nuit tombee, le petit paraguayen faisait naitre des figures en reliant imaginairement les points lumineux du ciel etoile. Tel roa enfant, le lecteur fait jaillir la figure du protagoniste en brodant sur la trame -inachevee et etoilee- laissee par le producteur. Par ce role donne au lecteur, l'oeuvre narrative recente entend redefinir la notion d'auteur: ce dernier n'est plus la seule source du texte; il est un acteur parmi d'autres dans la genese de l'oeuvre, dont il doit partager la paternite avec le lecteur. En outre, organisation stellaire du texte, role actif du lecteur et destitution de l'auteur seraient les versions metaphoriques des conflits symboliques que suppose la naissance a l'ecriture : pour roa bastos, ecrire c'est prendre le pouvoir d'un pere associe au monde de l'ecrit. L'oeuvre recente mettrait donc en scene la mort du pere, dont le pouvoir est a la fois pulverise (par fragmentation) et renverse -par suppression des hierarchies (principe d'egalite) et par partage du pouvoir auctorial avec le lecteur-. Enfin, la culpabilite du parricide serait telle que le nouvel auteur roabastien retournerait la violence homicide contre celui qui est son double dans le texte: le narrateur personnel dont la faiblesse (l'absence d'omniscience) en fait une metaphore du fils. Ceci expliquerait l'agonie systematique des narrateurs personnels dans l'oeuvre narrative posterieure a yo el supremo: elle serait la rancon de l'organisation stellaire du texte, elle-meme metaphore du parricide.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 448 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 820 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.