Optimisation et limites du transfert de gènes par voie intraveineuse à l'aide de vecteurs non viraux de type lipides cationiques chez la souris Swiss : application à une thérapie génique de la mucoviscidose (doctorat : sciences de la vie et de la santé)

par Séverine Loisel

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Claude Férec.

Soutenue en 2000

à Brest .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?