Effets de l'exploitation par pêche sur la dynamique de diversité des peuplements de poissons démersaux : analyse comparée du rôle des interactions entre espèces dans le golfe de Gascogne et dans le golfe du Lion

par Fabian Blanchard

Thèse de doctorat en Océanologie biologique

Sous la direction de Jean Boucher.

Soutenue en 2000

à Brest .


  • Résumé

    Ce memoire aborde le probleme de l'impact de l'exploitation par la peche sur la dynamique de diversite des peuplements de poissons demersaux. Les donnees utilisees proviennent de campagnes annuelles de chalutage de fond menees par l'ifremer depuis 1983 pour evaluer les ressources halieutiques dans le golfe de gascogne et dans le golfe du lion. Des descripteurs multispecifiques sont utilises pour caracteriser la dynamique de ces peuplements (indices de diversite, variabilite temporelle de la biomasse totale et de la pente multispecifique du spectre de poids, pente des droites d'accumulation d'especes mesurant la segregation spatiale). Les differences sont mises en relation avec un indice d'exploitation (debarquements annuels, divisee par la surface de la region concernee). D'autres regions ont ete integrees dans cette analyse lorsque les valeurs des indicateurs etaient disponibles dans la litterature (mer du nord, plateau de nouvelle-ecosse, kenya et guyane francaise). Le peuplement du golfe du lion est plus diversifie que celui du golfe de gascogne. Ces caracteristiques sont dues a la biogeographie plutot qu'a un effet de la peche. La variabilite de la biomasse totale et celle de la pente du spectre multispecifique augmentent depuis les regions les moins exploitees vers les plus exploitees. A l'inverse, la segregation spatiale diminue. En prelevant de la biomasse, l'exploitation augmente la disponibilite des ressources pour les individus non peches. Les interactions (compensations) entre especes diminuent (augmentant la variabilite de biomasse totale et de la pente du spectre de poids). En consequence, l'exclusion competitive diminue et la coexistence locale des individus est facilitee (diminution de segregation spatiale). A long terme, la diversite est donc menacee par rarefaction des especes prelevees par l'exploitation mais aussi par alteration des interactions dont le maintien de la diversite depend pour partie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 p.
  • Annexes : Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?