La poésie philosophique de Voltaire

par Gwenaelle Boucher

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Balcou.

Soutenue en 2000

à Brest .


  • Résumé

    Au sein du XVIIIe siècle, siècle de mutations redéfinissant les statuts du poète et du philosophe puisqu'il voit la naissance de l'Esthétique et du concept moderne de Littérature, Voltaire est ce poète philosophe célébré en son temps dont la poésie apparaît tout aussi problématique que la philosophie : il n'est plus aujourd'hui considéré comme un poète ni comme un philosophe. Pourtant, à partir d'un corpus nouveau regroupant des textes traditionnellement dissociés, l'analyse des mécanismes internes reliant la poésie et la philosophie chez Voltaire fait émerger des notions inédites comme celle de la philosophie fugitive par exemple. La poésie constitue aussi moins pour Voltaire un pur ornement qu'un réel enjeu philosophique : le vers possède des vertus heuristiques relayant la raison lorsque celle-ci achoppe sur une difficulté. En une sorte de dialectique poétique, la pensée est nourrie par la forme même du poème qui peut mener plus loin la réflexion de Voltaire, l'amenant à défendre en vers des idées qu'il s'est pourtant toujours refusé à formuler en prose. Issue d'une sorte de raison ardente qui préside à un affolement des formes, cette philosophie portative se met au service de la bienfaisance, quitte à sacrifier le Beau au Bien en ressassant des maximes devenues clichés rhétoriques et lieux communs de la pensée. Mais le vers voltairien est autant actif que réactif, empreint des émotions du poète devant tous les scandales. Accédant à la poésie lorsque ses idées échouent à trouver des certitudes philosophiques devant les incohérences du monde, Voltaire serait alors, contre toute attente, un poète de l'irrationnel. S'il veut conjurer les désordres du monde grâce à la mécanique du vers, ce respect de l'ordre formel peut avoir valeur philosophique justement : il s'agirait de faire accepter les idées nouvelles en les inscrivant dans une tradition formelle, de discréditer les valeurs du passé en retournant contre elles le même instrument qui les avaient instaurées.

  • Titre traduit

    Voltaire's philosophical poetry


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Voltaire foundation à Oxford

La poésie philosophique de Voltaire : a study of "La pucelle d'Orléans"


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (485 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 458-480

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX00/20
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Voltaire foundation à Oxford

Informations

  • Sous le titre : La poésie philosophique de Voltaire : a study of "La pucelle d'Orléans"
  • Dans la collection : SVEC , 2003:05 , 0435-2866
  • Détails : 422 p.
  • ISBN : 0-7294-0817-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 278-286 et p. 420-422
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.