Les objets des sacrifices dans le monde grec antique

par Véronique Mehl

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pierre Debord.

Soutenue en 2000

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet est un element commun a tous les sacrifices, quels que soient leur forme, leur lieu, l'occasion de la fete, les fideles, le regime politique ou la chronologie concernes. Il permet d'accomplir un geste et revele des liens entre les hommes, les dieux et les animaux. Tout objet manquant ou detourne est un trouble social et religieux. Trois temps, " avant la mort, autour de la mort et apres la mort ", permettent d'isoler les gestes accomplis lors des sacrifices. Les utilisateurs sont toujours specifies et ne peuvent le plus souvent etre intervertis. L'adequation de la forme et de la fonction des objets et la perennite des rites ne laissent que peu de place a l'evolution. Les changements ne tiennent pas au rite mais a la naissance et la definition des sanctuaires. La symbolique des objets est liee a leur utilisation ou a leur presence. Ils peuvent avoir leur propre valeur ou etre mis en liaison avec d'autres instruments et, ensemble, acquerir et reveler de nouvelles qualites. Ils font partie de l'imaginaire social attache au sacrifice. Ils sont au coeur des rites parce qu'ils permettent d'effectuer des gestes rituels et qu'ils renvoient au mythe fondateur et a la place que celui-ci definit pour chacun. Les objets utilises mettent en avant les relations entre les hommes. Ils definissent des etats tels que la purete ou la citoyennete et revelent le droit que les individus ont de participer pleinement au rite. Ils mettent en avant la place des hommes dans la double hierarchie sociale et religieuse. Certains marquent la prise de possession des hommes sur les animaux ou leurelevation par rapport a l'animalite. Les objets rapprochent les hommes des dieux mais les tiennent definitivement eloignes. Ils permettent, par les gestes accomplis, d'etablir une communication, de rappeler le temps de la commensalite totale, aujourd'hui perdue.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (861 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 464-536. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.