L'instrument de musique et la voix humaine dans la littérature françaisedu XIXème siècle

par Laurence Tibi

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Louis Cabanès.

Soutenue en 2000

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La representation de l'instrument de musique dans la 1ere moitie du xixe siecle s'inspire du modele de la voix humaine, qui jouit d'une quadruple primaute : chronologique, ontologique, semiologique, metaphysique. Lamartine est le meilleur representant de cette conception. Le <<je>> lyrique, chez lui, s'incarne dans la metaphore de la harpe eolienne, egalement revendiquee, avec d'autres nuances, parjoubert. La voix, echo d'une origine, recoit une valorisation esthetique chez stendhal, nostalgique chez senancour et nerval. Litteral ou metaphorique, l'instrument n'en joue pas moins un role important (rhetorique, narratif et metapoetique) dans la poesie, le roman, le conte ou la nouvelle au temps du romantisme (chateaubriand, mme de stael, balzac, g. Sand etc. ). Dans la deuxieme moitie du siecle, le modele romantique est deconstruit. Les instruments reveres jusqu'ici, et souvent charges de connotations spiritualistes (lyre / harpe, orgue, cloche), sont desacralises, tandis que des instruments humbles ou meconnus (vielle, guitare rapeuse, tambour chez corbiere ; orgue de barbarie chez laforgue) se trouvent valorises. Accedant a un statut d'objet autonome (independant de la voix), l'instrument voit ses fonctions metapoetiques renforcees : c'est le cas de rene ghil, laforgue et surtout mallarme. Desolidarisant l'instrument de toute sonorite audible, ce dernier en fait le symbole meme d'une production poetique assimilee a une << musique du silence >> ; en le coupant des trois instances majeures - dieu, le monde et le moi - auxquelles le romantisme tendait a le rattacher, mallarme constitue le point d'aboutissement d'une evolution perceptible tout au long du siecle.

  • Titre traduit

    The musical instrument and the human voice in xixth century french literature


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par H. Champion à Paris

La lyre désenchantée : l'instrument de musique et la voix humaine dans la littérature française du XIXe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (629 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 538 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : La lyre désenchantée : l'instrument de musique et la voix humaine dans la littérature française du XIXe siècle
  • Dans la collection : Romantisme et modernités , 66 , 1169-2944
  • Détails : 1 vol. (608 p.)
  • ISBN : 2-7453-0774-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [571]-590. Notes bibliogr. Index.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.