Les odeurs dans l'oeuvre romanesque d'Emile Zola jusqu'au "Docteur Pascal"

par Pierre Solda

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée

Sous la direction de Gérard Peylet.

Soutenue en 2000

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Nous proposons une etude historique et thematique de la question des odeurs dans l'uvre romanesque d'emile zola (premiers romans et les rougon-macquart : de 1865 a 1893). La these est articulee en deux grandes parties. La premiere partie parcourt l'ensemble des rougon-macquart en s'interrogeant sur la valeur sociologique du theme des odeurs, comme relais de l'effort classificateur du romancier. Sont ainsi analysees << l'odeur du peuple >> et la puanteur morale des honnetes gens. On remarque a ce propos que le projet social du romancier n'est exempt ni d'ambiguites ni de fluctuations, meme si la condamnation de la bourgeoisie reste une constante de son uvre. La deuxieme partie, adoptant une perspective narratologique, poursuit l'enquete du cote du personnage en etudiant le role et l'influence des odeurs. En revelant au heros ses desirs et sa nature profonde, les messages olfactifs relancent ou freinent l'action. Une place de choix est reservee a la sexualite et a << l'odor di femina>>, ainsi qu'au milieu odorant (lieux d'intimites, nature, religion). La conclusion aborde les cycles posterieurs aux rougon-macquart et met l'accent sur l'entreprise << hygieniste >> du romancier, ce qui permet de mieux cerner la valeur morale d'une uvre souvent jugee trop complaisante envers l'ordure


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (442 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.