Les vascularités cutanées en Martinique : panorama étiologique à propos de 24 cas hospitaliers et revue de la littérature

par Nicolas Martin

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Anne-Marie Boisseau-Garsaud.

Soutenue en 2000

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Les vascularités cutanées constituent un vaste cadre nosologique avec 33 affections en dermatologie. Le diagnostic s'appuie sur plusieurs classifications, reposant sur l'anatomopathologie et la clinique dont celles : de l'American College of Rheumatology, classant les vascularités en 7 syndromes différents en fonction des étiologies, la classification de Chapel Hill ordonnant les vascularités en fonction du diamètre et la nature du vaisseau atteint et la classification de Lie à la fois histologique et clinique La recherche étiologique constitue l'une des principales difficultés de l'exploration complémentaire après le diagnostic. Une série hospitalière de patients martiniquais ayant présenté une vascularité cutanée diagnostiquée à la fois sur des critères cliniques et histologiques a été étudiée, le but étant de déterminer l'étiologie retenue au final. Une étiologie était mise en évidence dans 88% des cas contre 67% dans les bases de données de la littérature. Dans 25% des cas une atteinte systémique était constatée conformément au 20% de la littérature, les étiologies se répartissant comme suit : 5 toxidermeis, 3 lupus érythémateux disséminés, 3 manifestations paranéoplasiques, 2 périartérites noueuse et une polyangéïte microscopique, 2 étiologies infectueuses, 1 polyarthrite rhumatoïde, 1 purpura rhumatoïde, 1 dermatomyosite, 1 syndrome de Goujerot-Sjögren, 1 maladie de Behçet, le reste étant classé comme idiopathique. Le bias de recrutement d'une série hospitalière peut expliquer en partie ces différences. Les étiologies médicamenteuses et paranéoplasiques ont une représentation comparable aux données générales. Les connectivites sont très largement représentées mettant en relief l'importance de leur incidence et de leur prévalence dans la population martiniquaise. Les causes infectieuses n'occupent pas la part qu'on pourrait s'attendre à trouver dans une région tropicale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 f
  • Annexes : Bibliogr. f.118-128

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Fort-de-France, Martinique). Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : WR 105 MAR
  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre). Service commun de la documentation. Bibliothèque hospitalo-universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMT BX%00-3090
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2015-004863
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.